Certains enseignants et directeurs d’école du premier degré souhaitent intégrer le sport au coeur de la pédagogie. Ils s’adressent alors à l’USEP, première fédération sportive scolaire. Concrètement, la décision d’inscrire une ou plusieurs classes à l’USEP est toujours prise collectivement, en accord avec l’ensemble de l’équipe pédagogique. Le directeur d’école s’adresse, ensuite, à sa délégation départementale, pour constituer le dossier d’inscription. Il paie une cotisation, ainsi que les enseignants et les élèves (les parents sont impliqués aussi dans la décision), pour obtenir une licence qui donne accès aux activités. A noter actuellement, l’USEP compte près de 840 000 enfants scolarisés, et 12 000 associations d’école, soit environ 50 000 adultes. Mais quelles sont les activités proposées ?

Le citoyen sportif

L’objectif premier des activités proposées par l’USEP est l’éducation à la citoyenneté. En effet, par le biais du sport, l’enfant s’approprie les valeurs de solidarité et de respect, respect des règles, des autres et des engagements. Des manifestations nationales sont organisées chaque année et sont préparées dans le cadre des séquences pédagogiques les précédant. Cette année par exemple aura lieu en mai, le tour de France des petits à pied. Ils apprendront ainsi à s’orienter, prendront conscience des règles de sécurité routière, et découvriront la culture de leur région au fil de la marche. Au niveau de l’organisation, les enfants sont directement impliqués avec leurs parents dans la construction des étapes et sont en relation étroite avec les enfants des étapes précédentes et suivantes, ce qui développe un état-d’esprit d’entraide et de convivialité. De même pour l’autre grande manifestation annuelle, qui a lieu fin mars, intitulée Jeux d’antan, jeux d’enfants, qui remet à l’honneur les jeux traditionnels des cours d’école, tels que marelles, jeux de piste, de balle etc.

Durant toute l’année

L’enseignant qui le désire peut aussi monter une opération pédagogique ponctuelle avec sa classe en faisant appel à la fédération départementale, autour d’une activité sportive originale, toujours en relation avec des objectifs pédagogiques bien précis. D’autre part, des modules de formation pour apprendre les techniques d’encadrement, participer à des actions éducatives en EPS ou travailler sur l’éducation civique sont par exemple proposés à tout enseignant ayant sa licence USEP. Enfin, pour faire le point sur un problème d’éducation sportive d’actualité, l’université sportive, qui a lieu chaque été*, est un espace d’échanges et de débats.
Marcher, courir, marquer des buts, nager, skier ou danser, peut-on rêver support pédagogique plus ludique pour un petit ?



                                                                           Sandra Ktourza


*du 30 juin au 4 juillet 2003, à Carcan en Gironde, sur le thème Sport, l’association hors-jeu ?, en relation avec le fait d’actualité suivant : la pratique sportive se déroule de plus en plus en dehors du cadre associatif.