Comment bien préparer une sortie théâtre, qui plus est dans un théâtre contemporain ? Tout d’abord se pose la question du choix de la pièce. Afin d’être guidé, il existe des structures qui fournissent de l’information adaptée. Le Centre National du Théâtre www.cnt.asso.fr/, comprend un pôle Action Théâtrale, qui publie des ouvrages pédagogiques et renseigne sur les actions de sensibilisation au théâtre en milieu scolaire. Entièrement dévolu au théâtre d’avant-garde, le site de l’association Le théâtre-contemporain.net, www.theatre-contemporain.net/, est une mine d’informations et de références sur les pièces et les auteurs, avec un agenda détaillé des programmes. En outre, par le biais du site, il est possible d’entrer directement en contact avec des auteurs ou des producteurs. Mais une fois que l’on est bien informé, que l’on a sélectionné un spectacle, comment procéder ?

Le théâtre du Rond-Point

Pour s’y retrouver dans la programmation, il faut d’abord être conseillé. Le Théâtre du Rond-Point dispose d’un service dédié aux enseignants, pour les aider à sélectionner une pièce adaptée à leur classe et à leurs objectifs. Il n’existe pas de programme prédéfini pour les scolaires, mais plutôt une prise en compte des spécificités de chacun. Ensuite, pour préparer la sortie en tant que telle, des dossiers complets sont mis à la disposition des professeurs, avec entre autres, des interviews de metteur en scène, la biographie détaillée des auteurs et des comédiens ou encore des réflexions sur la scénographie. Si le projet pédagogique de l’enseignant est très solidement construit, des prolongements sont envisageables, débats, interventions de comédiens dans les classes… Mais attention, il faut vraiment, pour que cela puisse avoir lieu, que cette nécessité s’inscrive dans un contenu fort.

Au cœur du texte de théâtre

D’autres structures favorisent également la rencontre avec le texte de théâtre : les associations. L’association EAT, Les Ecrivains Associés du Théâtre, travaille en collaboration étroite avec les académies de Paris, Créteil et Versailles. Elle est à l’origine de rencontres entre des auteurs de théâtre contemporains et des classes, sur des thèmes divers. Le président de cette association n’est autre que Jean-Michel Ribes, directeur du Théâtre du Rond-Point. Pour prendre contact, il suffit donc de passer par le théâtre.
Pour aller plus loin, pourquoi ne pas créer un comité de lecture d’élèves pour les pièces contemporaines ? Cette initiative a vu le jour dans le cadre de l’association ANETH, Aux Nouvelles Ecritures Théâtrales, www.theatrales.asso.fr, et elle a déjà été expérimentée avec succès dans plusieurs établissements.
Et si le théâtre contemporain générait la passion ? Si sa spontanéité réconciliait les plus jeunes avec une écriture réputée difficile ?