Grève nationale le 28 janvier

-Les chiffres nationaux

Les chiffres nationaux

La grève du mardi 28 janvier 2003 a mobilisé, selon le ministère de la Jeunesse, de l’Education nationale et de la Recherche, près de 40% des enseignants du premier degré, près de 37% des enseignants des collèges, près de 30% des enseignants des lycées professionnels et 27% dans les lycées d’enseignement général et technologique, ainsi que 24% des personnels ATOS et 43% des aides-éducateurs. Selon le SNUEP-FSU, le taux de participation à la grève se situe entre 60 et 80% dans les lycées professionnels, les SEGPA et les EREA. Des manifestations ont eu lieu dans toute la France. On comptait 8 000 personnes à Paris… et 120 à Mende.


Les deux ministres attisent la colère des syndicats

« Je crois qu’il faut faire quand même attention, parce qu’à force de demander des moyens, des moyens, des moyens, on finit par retourner l’opinion publique contre nous », a averti sur Europe1 Luc Ferry, ministre de la Jeunesse, de l’Éducation nationale et de la Recherche, à propos de la grève de l’Éducation nationale du 28 janvier. Ces propos ont provoqué la colère de presque tous les syndicats, de même que les propos tenus par Xavier Darcos dans « Libération » du 27 janvier : « Être enseignant, c’est accepter d’affronter les élèves tels qu’ils sont, ou alors il faut changer de métier. »


Quelques chiffres académiques

Le taux de grévistes était de 34,43% dans l’académie de Montpellier. L’académie de Grenoble a compté 32,2% de personnel en grève; L’académie de Nancy-Metz comptait 18% de grévistes parmi les personnels ATOS, 34,9% parmi les assistants d’éducation, 24,8% parmi les enseignants des collèges et lycées, 36,4% parmi les enseignants du premier degré, et 47,1% parmi les surveillants. L’académie de Besançon comptait 51,5% de grévistes parmi les enseignants du 1er degré 51,5%, 44% dans les collèges, 34% dans les lycées, 40% dans les lycées professionnels, 32% parmi les CPE, 52,2% parmi les surveillants, 40,2% parmi les aides-éducateurs, 25% parmi les personnels d’orientation. À Toulouse, ils étaient 53,22% de grévistes. À Rennes, 53,8% des enseignants du premier degré et 42,7% des enseignants du second degré, 56,74% chez les MI-SE (maîtres d’internat-surveillants d’externat) et 20,22% chez les personnels ATOSS. Le taux de grévistes était de 32,6% dans l’académie de Lyon.

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.