Une lutte au quotidien

Femme de conviction, Barbara Lefebvre n’a jamais choisi la facilité. Son denier combat, alerter l’opinion contre la multiplication des propros racistes et antisémites au sein des établissements scolaires.

Barbara Lefebvre, 30 ans, est professeur certifiée d’histoire-géographie. En cinq ans de métier, elle a toujours travaillé en collège ZEP, d’abord en Seine-Saint-Denis, puis dans les Hauts-de-Seine. Titulaire d’une maîtrise de lettres modernes et d’un DEA d’histoire contemporaine, elle est actuellement doctorante en histoire contemporaine, sa thèse portant sur l’opinion publique française face à l’idée sioniste, de 1917 à 1967. Barbara Lefebvre est l’une des enseignantes qui a témoigné dans « Les Territoires perdus de la République » afin d’ « alerter l’opinion et de ‘réveiller’ [ses] collègues enseignants sur les ravages provoqués dans les établissements scolaires publics par la parole raciste et antisémite qui s’y déverse depuis plus de dix ans sans susciter de réaction. » Cet ouvrage collectif est un recueil d’une quinzaine de témoignages d’enseignants du secondaire de la région parisienne, travaillant pour la plupart dans des établissements situés en zone sensible.

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.