Dans une interview à « Livres Hebdo », un périodique destiné aux professionnels de l’édition et de la librairie, Xavier Darcos, rappelle les trois points de la future réforme des collèges: « l’idéologie de l’unicité des moyens pédagogiques disparaît au profit de celle d’un service rendu à des élèves en fonction de leur niveau »; « la sixième doit rester un cycle, encore plus tourné vers l’école primaire qu’il ne l’est »; « l’alternance doit être favorisée dès la quatrième, non sous forme de classes, mais de dispositifs » qui permettront aux élèves en échec scolaire d’ « aller découvrir des métiers, [de] commencer à réussir quelque chose ». Il indique qu’ « un peu d’histoire des religions » sera introduite dans les programmes. Quant à Luc Ferry, interrogé par « Okapi »à l’occasion d’un sondage auprès des collégiens qui demandent « un règlement intérieur pour les enseignants », il ne serait pas hostile « à ce qu’il y ait non pas un règlement intérieur pour les professeurs mais des chartes de qualité ». Ce sondage révèle également que le premier souhait des collégiens est d’avoir des journées de 6 heures de cours, certains proposent la mise en place d’un tutorat des élèves de 6ème par ceux de 3ème. Luc Ferry se dit « touché » par cette proposition. « Il faut encourager toutes les formes de solidarité entre les plus grands et les plus petits »