7 novembre 2002 : le réglement

Les établissements scolaires intéressés s’inscriront sur Internet du jeudi 9 janvier 2003, 14 heures, au vendredi 7 février 2003, 18 heures, sur le site du Clemi (Centre de liaison de l’enseignement et des moyens d’informations) : www.clemi.org. Ils pourront réserver un maximum de 80 titres. Les enseignants qui souhaitent recevoir un professionnel prendront directement contact avec lui, le plus tôt possible.
www.education.gouv.fr/bo/2002/41/default.htm


Quelques initiatives originales de l’an dernier :


Dans l’Yonne, des enfants de maternelle ont appris à différencier un journal d’un magazine ou d’un livre d’après sa couverture. Ils ont réfléchi au lectorat des titres d’après leur Une et leur contenu.

A Meaux, des élèves de primaire ont travaillé sur d’anciennes images de leur ville. Ils devaient en choisir une, retrouver le lieu représenté pour le photographier et écrire un petit article sur les changements observés.

Un collège d’Alençon a réalisé un « tableau de l’actualité » pour présenter la presse et mettre en évidence les principes de l’écriture journalistique.

En Meurthe-et-Moselle, des élèves de 5e ont travaillé sur le thème « de l’image à la photo » et notamment étudié des images, des enluminures et la calligraphie du Moyen Age.

Dans la Haute-Loire, des élèves de 4e ont réfléchi sur les droits et les devoirs des journalistes, à l’aide de l’émission Galilée sur l’histoire de la liberté de la presse (diffusion CNDP) et du site Internet de Reporters sans frontières.

Un collège de la Martinique a organisé un Forum des Métiers de l’image. des professionnels ont été invités : cameraman, monteur, infographiste, photographe, dessinateur et spécialiste des arts graphiques.

A Digne-les-Bains, des élèves de Seconde ont travaillé avec la presse locale des années 1894-1898 sur le traitement de l’Affaire Dreyfus.

A L’Isle-sur-la-Sorgue, des lycéens ont étudié une dizaine d’images de presse célèbres, de 1940 à 2001, en analysant leur composition et leur symbolique, les sources et le contexte historique.

A Chauny, d’autres lycéens ont cherché à déduire le lectorat de magazines anglais d’après leurs publicités.