Le Premier ministre tente de désamorcer le 8 décembre

-Pas de réforme contre les acteurs de l'éducation

Dans un entretien accordé au Monde du week-end, le Premier ministre, Jean-Pierre Raffarin affirme que l’Education est une priorité du Gouvernement. Il affirme: « nous n’engagerons pas de réforme contre les acteurs de l’éducation. Les expérimentations, les formes d’innovation qui pourront être engagées le seront en accord avec les personnels concernés ». Il se prononce pour un collège « unique dans sa mission, mais diversifié dans ses expériences », l’orientation en quatrième permettant « de valoriser tous les talents ».

En ce qui concerne les moyens, il précise: « Je voudrais qu’on définisse aujourd’hui les relations humaines et l’organisation éducative dans la classe de 2005-2010. C’est à partir de là que nous verrons les besoins humains qui sont nécessaires. Le Premier ministre ajoute que, « face à (…) la trace indélébile du 21 avril, il est clair que l’éducation a à former des hommes, mais aussi à former des citoyens ».

Réponse de l’UNSA-Education: « Après des mois d’approximations et de confusion entretenue, le Premier ministre semble vouloir remettre les choses dans le bon sens », mais la fédération estime que « ces ouvertures du Premier ministre ont été obtenues par la pression » et maintient son appel à manifester le 8 décembre. Les autres syndicats ne réagissent même pas à l’interview.

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.