Salon de l’éducation

-Un bilan contrasté

Quelque 520 800 personnes se sont rendues cette année au Salon de l’Education, qui s’est tenu du 20 au 24 novembre dernier Porte de Versailles à Paris, contre 512 000 l’an dernier. Educatec, le « salon professionnel des équipements, systèmes, produits et services pour l’éducation et la formation », a lui accueilli 32 629 visiteurs. Mais selon Jérôme Chapuisat, directeur de l’ONISEP, « n’est-ce pas l’arbre qui cache la forêt? L’ambition qui présidait à la création du salon était que ce soit à la fois ‘la foire de Paris’, avec de très nombreux visiteurs, et ‘les entretiens de Bichat’, c’est-à-dire un moment de réflexion pour les professionnels du secteur, et l’affichage des priorités de la politique éducative. Je ne vois pas cette deuxième dimension. Le salon est un patchwork, on assiste à un mélange des genres, et le sens est très difficile à déchiffrer. » Jacqueline Costa-Lascoux, présidente de la Ligue de l’enseignement, organisatrice du salon de l’éducation, estime au contraire que « le caractère ‘marchand’, qui avait parfois été reproché l’année dernière, a reculé au profit des espaces de débat, des spectacles, des lieux d’expression, de lieux d’exposition… « 

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.