Enseignement professionnel

-Recommandation pour assouplir les programmes

« Soyons honnêtes: dans les classes en alternance, on va supprimer une langue vivante, ou faire l’économie de certains points du programme d’histoire. Mais on parle ici d’enfants dont certains ont quitté l’école depuis des semaines, et qu’il faut faire revenir. Le problème est d’abord de les récupérer. J’ajoute qu’aucun d’entre nous n’est au niveau de la totalité du programme de 3e, dans toutes les disciplines, car il fixe un cadre idéal. Il faut donc rester dans ce cadre, et tenir compte du guide ‘Qu’apprend-on au collège ?’ réalisé par le CNP (Conseil national des programmes), qui doit servir de base au recentrage sur les fondamentaux ». C’est ce que déclare Luc Ferry, ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et de la Recherche, lors d’une visite du lycée et CFA Emile-Mathis de Schiltigheim (banlieue de Strasbourg), dans le cadre de son tour de France de l’enseignement professionnel. Le ministre précise que l’enseignement en alternance se fera en accord avec la famille et l’élève, sous le regard de l’inspection académique, et que les jeunes concernés resteront « collégiens de plein droit ».

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.