Plusieurs intersyndicales, dont des syndicats de personnels d’éducation FSU, FO, CGT, SGEN-CFDT, SUD-Education, des académies de Paris, Créteil et Versailles appellent à la grève et à une manifestation nationale à Paris le 26 novembre 2002, rejoignant ainsi la journée d’action d’autres secteurs du service public.