Militant pédagogique, enseignant et chercheur, Philippe Meirieu a connu tous les échelons de l’institution scolaire, tour à tour professeur de philosophie, instituteur en classe unique, animateur, professeur de lettres au collège. Depuis 1987, il est enseignant en Sciences de l’éducation à l’université de Lyon II où il poursuit ses recherches sur le thème des apprentissages, du transfert des connaissances, de la pédagogie différenciée et de la place de l’éthique dans la relation pédagogique.
Après avoir quitté la direction de l’INRP (Institut national de recherche pédagogique) en mai 2000, il a été nommé à la tête de l’IUFM de Lyon en juin 2001. Un retour aux sources pour celui qui a été sollicité pour élaborer les IUFM et associé à la réflexion sur leur réforme, dix ans plus tard. Mais surtout un terrain d’expérimentation concret pour développer la professionnalisation des enseignants.