Privilégier la relation individuelle

Après avoir été professeur des écoles pendant trois ans, Odile Salaün est devenue psychologue scolaire. Elle vient en aide aux élèves, à leurs familles mais aussi aux instituteurs qui ont, parfois, besoin de l’avis d’une spécialiste.

“J’ai toujours voulu faire ce travail”. Psychologue scolaire à Bagnolet depuis 4 ans, Odile Salaün, 39 ans, s’épanouit totalement dans son travail. Un véritable retour aux sources pour cette femme dynamique, titulaire d’un DESS de psychologie. Trois ans passés à enseigner en maternelle ne l’ont pas fait changer d’avis “J’ai aimé travailler avec une classe mais ce n’était pas ma vocation, je préfère la relation individuelle.” 

                  Des enfants « hors normes »

Si Odile Salaün n’est pas nostalgique, c’est parce qu’elle reste en contact avec les enfants, les enseignants et les parents. “Je travaille en étroite collaboration avec les structures spécialisées comme les CMPP (Centres médico-psycho-pédagogiques). Je m’occupe des enfants “hors normes”, en essayant de trouver des solutions pour qu’ils soient pris en charge de la meilleure façon possible.” Certains jeunes sont hyperactifs, refusent les règles, d’autres, au contraire, sont mutiques. Les troubles peuvent être légers et passagers ou très lourds. “J’interviens dans plusieurs écoles, le plus souvent à la demande des enseignants qui me signalent des élèves.” 

                   Comprendre leur histoire

Son travail consiste à trouver une réponse adéquate pour ces jeunes en souffrance. “Je ne fais pas de suivi thérapeutique des enfants. L’école n’est pas le bon endroit pour cela. Je donne un avis de spécialiste aux enseignants et je reçois les familles pour comprendre l’histoire de l’enfant et tenter de trouver, ensemble, des solutions.” Parfois il s’agit simplement d’un conseil, parfois il faut expliquer aux parents que leur enfant a besoin d’être pris en charge par des spécialistes. “Nous n’imposons rien aux familles. Nous sommes là pour aider, c’est une position extrêmement gratifiante”.

Modalité

Il faut être titulaire d’une licence de psychologie et justifier d’une expérience d’au moins 3 ans comme professeur des écoles ou instituteur. Les candidats sont détachés pour suivre une formation d’un an délivrée par les IUFM en partenariat avec les facultés de psychologie. Les titulaires d’un DESS de psychologie (bac + 5) sont dispensés de cette formation. Ils travaillent 24 heures par semaine face à des élèves ou à leurs parents + 3 heures de concertation avec les enseignants.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.