L’opéra de Lyon aime l’école


...afin de sensibiliser les jeunes à cette univers.

Cette année, Patrick Gard, professeur des écoles de 46 ans à l’école Hubert Reeves de Saint Symphorien sur Coise (Rhône), a choisi de faire découvrir à sa classe le ballet russe Casse-noisettes, à l’Opéra national de Lyon. Pour l’aider à exploiter le potentiel du spectacle, l’Opéra, en partenariat avec l’inspection académique de Lyon, a mis en place une organisation bien rodée. « Je m’appuie énormément sur ce que propose l’opéra, explique P. Gard. Par exemple, nous irons assister à une répétition, afin que les élèves aient conscience de tout le travail demandé aux artistes. »

                       « Un travail sur le corps »

Deux mois avant la représentation, il se rendra, avec d’autres collègues, à une réunion où des conseillers pédagogiques en musique lui donneront des pistes de travail. Il repartira avec un livret pédagogique qui fourmille d’idées à exploiter et un CD qui contient des extraits de musique du spectacle. « Les activités proposées varient selon l’âge des enfants, explique Hélène Sauvez, responsable des relations avec le jeune public à l’Opéra. Les plus jeunes travaillent plus sur le corps et le rythme tandis que les collégiens s’attardent davantage sur l’aspect littéraire et historique de l’œuvre. » Le spectacle est également intégré au travail mené en classe quotidiennement. « Il sert de support pour motiver les élèves et donner du sens à leurs apprentissages dans toutes les disciplines », précise Patrick Gard.

                       Un programme chargé

Ainsi, ils aborderont la littérature à travers les contes d’Hoffmann, la musique avec l’écoute quotidienne d’un extrait de la musique du spectacle, la lecture en découvrant des livres sur la danse achetés pour l’occasion ; et même le cinéma, puisque le maître a prévu de passer en classe le film anglais Billy Eliot, l’histoire d’un jeune garçon qui veut danser mais qui se heurte à l’opposition de son père. “ Je souhaite que les garçons se désinhibent par rapport à la danse ”, explique-t-il. Chantal Réquéna, ancienne danseuse du corps de ballet de Lyon, viendra compléter ce travail lors de 10 séances durant lesquelles elle travaillera sur le ballet Casse-noisettes, notamment en imaginant une petite chorégraphie avec les élèves. Un programme bien chargé.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.