Les assistants d’éducation payés par l’Etat

Favoriser ''un recrutement de proximité''

Lors de sa visite à Toulouse, Luc Ferry indique que le nouveau dispositif « devrait permettre aux chefs d’établissements d’avoir leur mot à dire quant au recrutement des surveillants ». Ce critère favoriserait, selon lui, « un recrutement de proximité pour éviter les effets pervers de surveillants délocalisés et qui n’ont pas du coup envie d’aller travailler tous les jours à des kilomètres de chez eux ». Toutefois, précise-t-il, « proximité ne veut pas dire qu’ils ne seront pas payés par l’Etat, les lignes de crédits ayant été déjà demandées pour cette opération au Premier ministre ».

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.