La classe inversée

Une sélection de ressources pédagogiques et d’outils numériques pour mettre en place votre classe inversée. Réalisée par « Inversons la classe ! », qui organise tous les ans le Congrès National sur la Classe Inversée (CLIC).

La classe inversée

Cette Fiche pédagogique a été élaborée par l’association « Inversons la classe ! » qui s’attache à diffuser le travail des pionniers de la classe inversée pour que cette pratique fasse partie de la boîte à outils de chaque enseignant, qu’il souhaite l’utiliser ou non. Son site propose des définitions, des conseils, des ressources, des témoignages d’enseignants. Inversons la classe ! organise des actions d’informations et formations à la classe inversée, telles que le CLIC (CLasse Inversée, le Congrès) et la CLISE (CLasse Inversée la SEmaine).

La classe inversée

Souvent décrite par la formule « le cours à la maison, les devoirs en classe », la classe inversée est une pratique pédagogique qui consiste plus largement à mettre en autonomie les tâches cognitives simples pour passer plus de temps sur les tâches complexes avec les élèves.

Dans la pratique, cette mise en autonomie se fait souvent sous la forme de courtes vidéos (dénommées « capsules » ou « grains ») ou ressources à consulter (à la maison en amont, mais également en classe en autonomie) pour plus travailler en classe en pédagogies actives (travail en groupe/équipe, production de cartes mentales, co-construction de la trace écrite,…). Les déclinaisons sont nombreuses, de la co-construction des capsules vidéos avec les élèves à l’utilisation de plans de travail individualisés, en passant par l’utilisation de pratiques de gamification.

Cette manière de faciliter l’individualisation des apprentissages pour les élèves, en adoptant une posture de côte-à-côte plutôt que de face-à-face séduit actuellement beaucoup de professeurs. Mais quels outils et/ou ressources pour se lancer en classe inversée ?

Seront d’abord proposées des ressources pédagogiques sur cette pratique pour mieux s’approprier le concept, puis des outils numériques utiles pour la mettre en œuvre.

Mieux comprendre cette pratique pédagogique : différentes ressources

Mieux comprendre le concept

L’article La classe inversée de Héloïse Dufour représente une bonne introduction au concept. Pour approfondir, nous recommandons plus particulièrement les conférences et textes de Marcel Lebrun :

Mieux comprendre différentes méthodes de mise en œuvre

Plusieurs dossiers sont disponibles sur le net. En plus des interviews de professeurs ou les conseils sur le site laclasseinversée.com, nous recommandons les recueils de ressources suivants :

Se former à la classe inversée

La plupart des enseignants qui ont aujourd’hui recours à la classe inversée se sont auto-formés en glanant des informations sur le net ou en échangeant avec des collègues. Il existe cependant maintenant également des moyens plus structurés :

Concevoir vous-même des capsules spécifiques pour vos élèves

Afin de bénéficier d’une vision globale des outils vous permettant de créer vous-même des capsules adaptées aux besoins de vos élèves, une médiafiche de l’académie de Créteil vous propose une carte mentale des outils. N’hésitez pas à aller la consulter.

Vous trouverez ci-dessous des zooms sur plusieurs outils. Il nous est difficile d’en recommander en particulier dans la mesure où ils ont tous des fonctionnalités différentes qui répondent à des besoins différents (système d’exploitation, facilité de prise en main, flexibilité,…).

Sous Ipad

  • Adobe Voice : ce tutoriel permet d’apprendre à réaliser une présentation vocale
  • Doceri : outil complet avec la particularité que l’image et le son ne sont pas enregistrés en même temps.
  • Explain Everynthing : tableau blanc interactif qui permet aussi de créer des vidéos, avec un tutoriel.
  • Educreations : cette application gratuite transforme votre IPAD en tableau blanc, et permet aussi de créer des vidéos et de les diffuser. Un tutoriel sur Educreations vous permettra d’apprivoiser cet outil.
  • Tellegami : permet de synchroniser un enregistrement vocal aux mouvements d’un personnage virtuel (d’aspect configurable avec quelques options), dans un décor choisi. La vidéo finale peut être directement publiée en ligne (sur le site de l’application) ou sauvegardée dans la bibliothèque de l’appareil mobile (puis exportée). Pour vous aider pas à pas, François Jourde, prof de philo en secondaire, a conçu un très bon guide, regroupant des exemples d’exploitations pédagogiques.

Sous Android

Linux, Mac et Windows

  • Screen-Cast-O-Matic : un outil qui permet de créer des vidéos et d’y ajouter des commentaires ou des sons, puis de télécharger et diffuser la vidéo à sa guide. Il existe une version gratuite et une version payante. L’académie de Strasbourg propose un tutoriel complet ainsi que des exemples d’utilisation pédagogiques. L’outil impose un encart publicitaire.
  • Prezi : L’avantage est de pouvoir présenter sur le modèle d’un template Prezi l’efficacité de l’intégration successive d’animations, mais aussi l’option de pouvoir la convertir en vidéo. Un tutoriel et un exemple d’exploitation pédagogique en français sont disponibles.
  • Open Sankore : logiciel libre et gratuit, tableau interactif, qui permet d’écrire, surligner, etc..  A découvrir grâce aux  tutoriels et aux manuels téléchargeables sur le site.

Sur Windows 

  • Office Mix : Si vous disposez d’Office payant pour PC à partir de la version 2013, un module (add-on) peut être ajouté à Powerpoint, il y a aussi des tutoriels (mais en anglais). Ce dernier crée un onglet dans les menus de Powerpoint à partir duquel on peut créer des capsules, mais aussi rajouter des quiz, des compléments…C’est par exemple très simple de transformer d’anciens Powerpoint en capsule en enregistrant du son dessus. Avec un PC hybride, on peut aussi annoter le Powerpoint alors que l’on enregistre sa voix. Très utile pour attirer l’attention sur quelque chose.  Le tout est hébergé sur le Cloud de Microsoft (OneDrive), on obtient donc un lien web mais cela peut aussi être rapatrié sur votre ordinateur.
  • CamStudio : Interface simple et facile à prendre en main pour réaliser des présentations vidéos, même si parfois les réglages peuvent être complexes. Vous pouvez visionner un tutoriel vidéo en français.
  • Wink : Logiciel gratuit de capture d’écran qui permet d’ajouter des notes aux vidéos. Wink peut également effectuer une capture audio pendant l’enregistrement.
  • Windows Movie Maker : outil de montage vidéo + images + son. Le Canopé de Nice et l’Académie de Grenoble proposent des tutoriels expliqués.

Sur Internet

Trouver dans d’autres capsules du contenu utile pour vos élèves

Le site d’Inversons la classe regroupe aussi différentes ressources, grâce auxquelles vous pouvez trouver du contenu intéressant pour vos élèves, répertoriées par matière, puis avec des ressources généralistes totalement gratuites.

N’hésitez pas non plus à visiter la liste des professeurs francophones utilisant l’approche de la classe inversée dans leurs cours, réalisée par Christian Drouin.

Diffuser les capsules : des solutions

A côté des ENT que vous avez à votre disposition, vous avez le choix pour diffuser les capsules :

  • YouTube, vimeo,  ou encore dailymotion. L’avantage est que, si l’accès n’est pas bloqué, ces services sont accessibles par tous. Toutefois, il faut accepter l’aspect « commercial ».
  • TeacherTube : pour ceux qui parlent anglais, ici pas de blocage.
  • Acclaim : vous pouvez créer votre propre chaîne avec ce site.
  • Vous avez aussi Google Drive : Il s’agit d’une fonctionnalité de Google drive qui est moins connue. Les vidéos peuvent ensuite être accessibles à tout le monde, ou sélectionner les personnes avec lesquelles vous souhaitez partager les vidéos.
  • Le site « Education & Numérique » site collaboratif et gratuit qui propose de nombreuses fonctionnalités : au-delà de la diffusion des capsules, permet d’intégrer image vidéo, image et de créer QCM, texte à trou, exercice glisser déposer avec affichage des résultats des élèves à la fin.

Combinez vos vidéos à des questionnaires de compréhension : les vidéos interactives

  • EduCanon :Version gratuite qui permet de créer facilement des vidéos en y intégrant des questions, quizz, et compléments multimédias. Educanon oblige l’apprenant à regarder toute la vidéo avant de pouvoir répondre aux questions.
  • EdPuzzle : Outil en ligne gratuit qui permet de créer des leçons interactives pour vos élèves à partir de n’importe quelle vidéo.
  • Zaption : Outil gratuit (avec une version payante) qui permet d’ajouter de l’interactivité aux vidéos (quizz avec des questionnaires à choix multiple, et réponses libres).
  • Office Mix : permet d’ajouter de l’interactivité par vidéo produite, par slide, ou encore par utilisateur. Il est aussi possible d’ajouter des questionnaires à choix multiples, des réponses libres, des quizz. Outil « tout en un » de création, d’hébergement et d’ajout d’interactions à vos vidéos, et gratuit.
  • Google form : Beaucoup de professeurs créent leurs vidéos, puis utilisent un autre outil s’ils souhaitent intégrer un quizz ou questionnaire. Google form vous permet de construire un questionnaire simple et d’évaluer rapidement les réponses. L’inconvénient : les élèves ne peuvent pas « modifier » leurs réponses ni accéder à toutes les réponses qu’ils ont données. Des « adds-on » peuvent donc se révéler utiles : Flubaroo, pour la notation automatique, Form Publisher pour envoyer aux élèves leurs réponses.
  • NetQuizz Pro est un logiciel gratuit permettant de composer des exercices avec 11 types de questions différentes et d’y insérer des images, des textes, des sons ou des séquences video, sans connaissance de programmation.

D’autres outils

Gérer les parcours pédagogiques des élèves (LMS management)

L’objectif consiste à suivre la progression des élèves grâce à un outil de suivi informatisé. Ces outils sont la plupart du temps évoqués sous leur appellation anglo-saxonne de « Learning Management System ». Outre le fait de différencier sa pédagogie, les grandes caractéristiques de ces outils sont de pallier à une absence prévue et / ou d’accompagner un devoir à la maison.

Les outils les plus connus sont les suivants : Didacti (devenu ChallengeU depuis 2014), Moodle (outil le plus ancien dans ce domaine), Claroline, Dokeos, Examtime, ou encore Canvas, Edmodo ou Schoology.

Gérer les plans de travail

Le plan de travail aide aussi à individualiser les apprentissages. Sur leurs sites respectifs, les enseignants David Bouchillon, Olivier Quinet et Guillaume Veyret, partagent leur expérience – des exemples d’exploitations pédagogiques, en Histoire-Géographie et Education civique, très intéressants.

Travailler de manière collaborative

  • Padlet : Tableau interactif et collaboratif. L’intérêt pédagogique réside dans le travail collaboratif qui peut être visualisé avec les élèves.
  • Aww, Sketchlot, Draw It Live : des tableaux blancs pour collaborer et dessiner en ligne, idéaux pour des séances de Brainstorm.
  • Framapack : toute une panoplie d’outils gratuits idéaux pour le travail collaboratif ! Le tableur collaboratif, le tableau collaboratif…

Réaliser des quizz interactifs ou des évaluations diagnostiques rapides

  • Quickkey : permet de corriger très rapidement de longs QCM
  • Kahoot : permet de créer des quizz interactifs sous forme de jeux. Vous trouverez ici des exemples d’applications pédagogiques.

Réaliser des cartes mentales

Plusieurs outils gratuits sont à votre disposition :

1 commentaire sur "La classe inversée"

  1. classe in  8 juin 2016 à 9 h 15 min

    De nombreux documents intéressants pour découvrir la classe inversée.Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous