19.09.2014
1 réaction

Référents laïcité : qui êtes-vous ?

Les réfé­rents laï­cité viennent d'effectuer leur pre­mière vraie ren­trée. Rencontre avec Lionel Jeanneret et Loïc Bernard, dans les aca­dé­mies de Dijon et Rennes.
Classe

Classe tea­cher © tiero — Fotolia

Le prin­cipe de laï­cité, c'est leur spé­cia­lité ! A la ren­trée 2013, une charte de la laï­cité a fait son appa­ri­tion dans les établis­se­ments sco­laires. Un réfé­rent laï­cité était alors nommé dans chaque aca­dé­mie. Ce der­nier peut être ins­pec­teur d'académie, ins­pec­teur péda­go­gique régio­nal ou pro­vi­seur de vie sco­laire. Sa mis­sion ? Former et aider les équipes péda­go­giques et éduca­tives confron­tées, sur le ter­rain, à des ques­tion­ne­ments autour de la laïcité.

Plusieurs modes d'action

« Nous sommes ame­nés à inter­ve­nir lors d'une situa­tion de contes­ta­tion au sein d'un établis­se­ment, lorsqu'il y a besoin d'un média­teur, formé, qui maî­trise un argu­men­taire et des tech­niques d'entretien », explique Lionel Jeanneret, nommé dans l'académie de Dijon.

Les réfé­rents peuvent agir à la demande de chefs d'établissements qui sou­haitent mettre en place une réflexion sur le sujet avec leurs équipes ou leurs élèves. « Par exemple, avec le pro­vi­seur du Conseil aca­dé­mique de la vie lycéenne de Rennes, nous avons animé un module de réflexion à par­tir de la charte de la laï­cité et les élus lycéens ont tra­vaillé sur les articles de la charte », indique Loïc Bernard, réfé­rent laï­cité de l'académie de Rennes.

Les réfé­rents sont aussi forces de pro­po­si­tions pour faire vivre la charte dans leur aca­dé­mie. Ainsi, le 9 décembre pro­chain, lors de la Journée natio­nale de la laï­cité, Lionel Jeanneret orga­nise une jour­née de sen­si­bi­li­sa­tion dans son aca­dé­mie, avec l'intervention d'Abdennour Bidar, chargé de mis­sion auprès de la Direction géné­rale de l'enseignement sco­laire et membre de l'Observatoire natio­nal de la laï­cité .

S'accorder sur la notion de laïcité

Mais concrè­te­ment, la laï­cité, c'est quoi ? « Historiquement, elle est asso­ciée à la sépa­ra­tion de l'Église et de l'État, avec d'un côté une école reli­gieuse et de l'autre une école laïque. Mais la laï­cité, c'est plus que cela. C'est une réflexion autour de la tolé­rance et du res­pect », sou­ligne Lionel Jeanneret. « Il s'agit de faire acqué­rir aux élèves le res­pect de l'égale dignité des êtres humains, de la liberté de conscience. Et égale­ment de faire par­ta­ger les valeurs de la République (liberté, égalité, fra­ter­nité) », ajoute Loïc Bernard.

Dans les aca­dé­mies de Rennes comme de Dijon, les pro­blèmes liés à la contes­ta­tion du prin­cipe de laï­cité sont rares. « L'objectif est d'intervenir en amont, de ne pas attendre les inci­dents », sou­ligne Loïc Bernard. Bien sou­vent, la ques­tion de la laï­cité est abor­dée en fonc­tion de l'actualité, des ques­tion­ne­ments de la société. Comme par exemple l'an der­nier avec « les mani­pu­la­tions de l'opinion publique disant que l'école allait ensei­gner la théo­rie du genre », réagit Lionel Jeanneret. « L'école n'a aucune voca­tion à établir un dis­cours unique, au contraire ! Nous sommes là pour for­mer des citoyens éclai­rés, capables de réflé­chir et de se for­ger eux-mêmes une opi­nion. » Un point de vue par­tagé par Loïc Bernard qui pré­cise : « L'école doit for­mer des citoyens avec des valeurs communes ! »

Neutralité des ensei­gnants, par­tage des valeurs, liberté d'opinion, inter­dic­tion du port de signes reli­gieux, le ren­for­ce­ment de la notion de laï­cité à l'école n'est qu'un début. Le Conseil supé­rieur des pro­grammes vient d'ailleurs d'adopter son pro­jet de pro­gramme d'enseignement moral et civique qui pour­rait être dis­pensé dès la ren­trée 2015, de l'école élémen­taire à la classe de terminale.

Julie Crenn

Vous souhaitez réagir sur cet article : Open-close

Modération par la rédaction de VousNousIls.

Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Vos réactions :

Open-close
Alain
le 21 septembre 2014

Liberté d'opinion, liberté de conscience (sans pro­sé­ly­tisme), liberté d'expression (dans le res­pect de l'ordre public) MAIS la Laïcité n'est pas la "TOLÉRANCE" : La tolé­rance implique une rela­tion inéga­li­taire de dominant-dominé : il y a celui qui tolère et celui qui est toléré !

Signaler

1 réaction