Parcoursup a rouvert ses portes

Après une pause durant les épreuves du bac, Parcoursup a rouvert ses portes mardi 26 juin. 171 413 jeunes sont toujours en attente d'une place dans le supérieur.

Etudiants © Gennadiy Poznyakov - Fotolia.com

Etudiants © Gennadiy Poznyakov – Fotolia.com

La « phase complémentaire » de Parcoursup, plateforme d’affectation dans l’enseignement supérieur, a démarré hier, mardi 26 juin. Elle concerne les 171 413 élèves de terminale qui n’ont toujours pas reçu de réponse ou sont sur liste d’attente.

Sur le site d’Europe 1, on peut lire que sur « les 812 052 candidats ayant au moins confirmé un vœu sur Parcoursup, 640 639 ont reçu au moins une proposition d’admission. L’an dernier à la toute fin juin, 117 000 jeunes sur 800 000 inscrits étaient encore sur liste d’attente avec Admission post-bac (APB). » Ils sont cette année 130 845 à être sur liste d’attente.

Pour les jeunes concernés, cette phase complémentaire va permettre, jusqu’au 22 juillet, de se réinscrire sur la plateforme. Les désistements seront également actualisés au jour le jour, afin d’informer en temps réel des places vacantes. A noter, il n’est pas possible de se réinscrire à une formation lorsqu’elle a été refusée une première fois.

Meilleurs bacheliers

Cette année, par ailleurs, sera renouvelé le dispositif Meilleurs bacheliers .
Le Figaro Etudiant rappelle que le dispositif Meilleurs bacheliers a été mis en place dans le cadre de la loi relative à l’enseignement supérieur et à la recherche de juillet 2013. Il permet aux élèves qui font partie des 10% de meilleurs bacheliers par filière (S, ES, L, technologique, professionnelle) de leur établissement d’être prioritaires pour intégrer une formation » sélective, en particulier en prépa, en BTS et en IUT. Des places leur sont ainsi réservées.

Le site d’Europe 1 précise que cette année, le dispositif sera reconduit, mais modifié et étendu à l’université. Les 10% de meilleurs bacheliers en effet « n’auront plus de places réservées, mais gagneront seulement quelques rangs dans les listes d’attente », quelle que soit la formation (classes prépa, BTS, université…). Dans cette nouvelle version du dispositif, « il faut que le lycéen concerné ait, dans ses vœux initiaux sur Parcoursup, demandé la formation sélective et qu’il ait maintenu son vœu en attente », explique Claire Krepper, secrétaire nationale du SE-UNSA, interrogée par  Le Monde. Dans l’ancienne version du dispositif, l’attribution d’une place en filière sélective était automatique pour eux : ce ne sera donc plus le cas.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous