Plickers en classe : « un outil qui permet de vite repérer les élèves en difficulté »

De nombreux enseignants ont adopté Plickers, une application gratuite qui permet de réaliser des quizz en classe. Pierre-Jean Bouyge, médiateur numérique au réseau Canopé, nous en présente quelques usages.

plickers en classePouvez-vous nous présenter Plickers en quelques mots ?

Plickers est une application gratuite, disponible sur appareil Android ou Apple, qui permet d’interroger plusieurs personnes sur des questions de type fermé. L’enseignant définit des questions, les réponses A, B, C et D, et pour répondre, les élèves montrent simplement des étiquettes imprimées avec un QR Code, correspondant à la réponse A, B, C ou D. Le traitement des réponses se fait de manière instantanée lorsque l’enseignant « scanne » les étiquettes avec son appareil. Ensuite, le professeur, connecté à son compte Plickers avec un ordinateur, peut afficher les résultats sous différentes formes, de manière anonymisée ou non.

Ce qui est intéressant avec ce système, c’est que seul l’élève qui manipule les étiquettes peut savoir ce qu’il répond, car la lettre correspondant à la réponse est imprimée en tout petit sous le QR code. Il n’y a donc pas le biais d’influence de la réponse du camarade si on ne sait pas.

Comment cet outil peut-il être exploité par les enseignants ?

L’utilisation la plus simple est le suivi des acquis des élèves. Quand l’enseignant vient de terminer une leçon, une activité ou une mise en commun, Plickers permet de tester tous les élèves assez rapidement pour savoir s’ils en ont bien retenu l’essentiel. Le quizz peut se faire en début ou en fin de séance, ou bien servir à évaluer une connaissance de manière ponctuelle durant un cours.

En effet, l’une des difficultés du métier d’enseignant, quand on a face à soi 25 ou 30 élèves, c’est de savoir si ce que l’on raconte est compris par tous, si notre assemblée est réceptive. Si on leur pose la question, la majorité des élèves assurent avoir compris, mais entre ceux qui n’osent pas communiquer et ceux qui disent cela pour faire plaisir à l’enseignant, ce n’est pas toujours la réalité. Avec cet outil, on ne peut pas mentir !

C’est également intéressant pour faire de la différenciation pédagogique. Ça permet de repérer quels sont les besoins d’un élève, si les compétences que l’on teste sont acquises ou pas. Si l’on construit bien son quizz, on voit rapidement quels élèves ont compris et peuvent passer à autre chose, et quels autres sont en difficulté et ont besoin de plus de remédiation.

Enfin, l’enseignant peut s’en servir comme départ d’une question sur l’apprentissage du code informatique : comment ces cartes imprimées fonctionnent-elles ? Il peut ainsi introduire une séquence sur le fonctionnement des QR codes.

Découvrez un exemple de l’utilisation de Plickers dans la classe d’Olivier Quinet

1 commentaire sur "Plickers en classe : « un outil qui permet de vite repérer les élèves en difficulté »"

  1. Techer  7 avril 2018 à 5 h 54 min

    bonjour
    Tout à fait, un autre usage est de pouvoir réactiver de façon répétée les notions vues. PLICKERS à alors un rôle dans la mémorisation active.
    Merci pour cette article.Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous