Global Teacher Prize : une prof anglaise remporte le prix de « Meilleur enseignant du monde »

Une prof d'arts et textiles londonienne a remporté le 4e Global Teacher Prize. Dans son collège d'un quartier difficile, elle a appris à parler les bases des 35 langues de ses élèves et adapté son enseignement en fonction.

Andria Zafirakou, Global Teacher Prize 2018

Andria Zafirakou, Global Teacher Prize 2018

Après la canadienne Maggie MacDonnell (2017), la palestinienne Hanan Al Hroub (2016) et l’américaine Nancie Atwell (2015), c’est encore une femme qui a été sacrée « Meilleur enseignant du monde » à l’issue du concours international Global Teacher Prize, organisé par la Fondation Varkey, et qui vise à valoriser ce métier.

Professeure d’arts et textiles à Brent, un quartier difficile du nord de Londres, la britannique Andria Zafirakou a ainsi remporté un prix d’un million de dollars, à Dubaï, le 18 mars. Dans son collège, dont la population est défavorisée et multiethnique, elle a appris les bases des 35 langues parlées par ses élèves (notamment l’hindi, le tamoul et le gujarati), ce qui lui permet de communiquer avec ces derniers et leurs parents.

Des cours supplémentaires le week-end pour les élèves en difficulté

L’enseignante a notamment visité plusieurs familles. « En amenant les élèves à s’ouvrir sur leur vie familiale, j’ai découvert que beaucoup viennent de foyers surpeuplés où plusieurs familles partagent le même logement. C’est souvent si bruyant et bondé que des élèves m’ont raconté qu’ils devaient faire leurs devoirs dans la salle de bains, juste pour avoir un moment seul et se concentrer », explique-t-elle dans le Guardian.

Forte de ce constat, Andria Zafirakou a décidé d’organiser des cours supplémentaires au collège pendant la journée et le week-end, afin d’offrir à ses élèves un lieu de travail plus calme. « Quels que soient leurs problèmes familiaux, notre école est la leur », lance-t-elle. La professeure a aussi imposé une « refonte » du programme scolaire, afin de le rendre plus proche de la vie de ses élèves.

Andria Zafirakou, qui a remporté son prix contre 10 finalistes, sur 30.000 candidats du monde entier, recevra 1 million de dollars et sera également « ambassadrice internationale » de la Fondation Varkey. Elle devra continuer à travailler en tant qu’enseignante pendant au moins 5 ans et recevra le prix en argent par versements échelonnés. L’enseignante londonienne a été félicitée par le Premier ministre britannique, Theresa May. Que fera-t-elle de l’argent gagné ? « Je vais y réfléchir, mais je pense que ce serait vraiment fantastique si je pouvais faire en sorte que les arts soient davantage mis en avant dans les salles de classe », a-t-elle indiqué au Guardian.

Selon l’enseignante, l’école peut « faire la différence » dans le parcours d’un enfant, grâce à des « sujets créatifs », car « les arts aident les élèves à communiquer, et leur donne aussi confiance en eux ».

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous