Rapport Bergé : les réactions hilarantes des profs sur les réseaux sociaux

Le rapport publié par les députées Aurore Bergé et Béatrice Descamps sur les relations parents/enseignants a beaucoup fait réagir les profs sur Twitter.

Dans un rapport publié le 31 janvier dernier, les députées Aurore Bergé (LRM) et Béatrice Descamps (UDI) épinglent l’écart qui se creuse entre l’école et les familles, dénonçant le vocabulaire parfois « involontairement opaque » des enseignants qui habitent « de moins en moins » dans le quartier où ils enseignent. Elles préconisent notamment de former les profs à “la relation aux parents”. Des propos qui ont indigné la plupart des professeurs, loin de se sentir concernés par ces affirmations. Ils n’ont pas tardé à réagir avec humour sur Twitter. Petit florilège.

Beaucoup d’enseignants se moquent du postulat du rapport Bergé, selon lequel « les enseignants sont, plus qu’auparavant, issus des classes les plus favorisées de la population française ».

 

Autre proposition du rapport raillée sur les réseaux, la mise en place d’une semaine du goût dans les établissements, durant laquelle chaque parent pourrait « apporter une spécialité culinaire de son pays ».

 

Un autre prof pointe l’incohérence du discours des députées qui reprochent aux enseignants de ne pas vivre où ils enseignent alors même qu’ils sont parfois affectés à des centaines de kilomètres de chez eux.

 

Très partagé sur le réseau social également, ce thread d’un enseignant scandalisé, qui y relate la semaine d’un « professeur déconnecté des réalités sociales vécues par ses élèves ».

Ils sont aussi nombreux à témoigner de leur quotidien pour faire démentir cette affirmation d’enseignant déconnecté des réalités de terrain…

9 commentaires sur "Rapport Bergé : les réactions hilarantes des profs sur les réseaux sociaux"

  1. Flau  3 février 2018 à 15 h 36 min

    C’est vrai que ces député-e-s sont teeeellement proches des gens, de leur quotidien… Aurore Bergé la girouette et l’autre sinistre inconnue, vous n’avez pas honte ???Signaler un abus

    Répondre
    • Mathieu  5 février 2018 à 13 h 26 min

      Si ces gens-là connaissaient la honte, ils n’ouvriraient jamais la bouche…Signaler un abus

      Répondre
  2. Movihardt  6 février 2018 à 10 h 19 min

    Bonjour,
    Père de deux enfants (le second rentre au lycée), et représentant de parents d’élèves (ainsi que ma compagne) dans une ville de très forte mixité sociale, je trouve que ce discours instrumentalise cette distance qui s’installe, c’est vrai, de plus en plus entre l’école et la famille. Plutôt que de pointer un discours qui est loin d’être incohérent (selon mon vécu toujours), comment peut-on rapprocher les uns et les autres ?
    Et concernant ces tweets, ils sont le reflet d’un mécontentement d’une classe moyenne qui a trop peur de descendre toujours un peu plus dans l’échelle sociale. Comme la grande majorité de la population. La raison invoquée par ce rapport pour expliquer cette distance entre enseignants et familles est stupide, mais la réponse 144 caractères tout autant.Signaler un abus

    Répondre
  3. Cransac  6 février 2018 à 15 h 55 min

    Idiot de presenter les chose ainsi! Ces elus sont tellement plus déconnectés de la population!
    Cependant amis enseignants pour avoir suivi ces dernieres année les conseils de classes de ma fille cette année en fac, et suivi de nombreux jeunes en tant qu’educ « de rue », je crois en effet que le fossé se creuse entre les familles et l’ecole…..et je constate egalement que cest la meme chose pour l’education specialisee! Notre secteur professionnel ne compte plus beaucoup de collegues issus de milieux populaires tout bonnement parce qye les agriculteurs et les ouvriers disparaissent. Et l’ascenseur social a bien du mal à formet et acheminer kes jeunes issus dw failles au chomage ou au rsa…..les etudes et les formations sont hors de prix…bref tout ke mknde dout se remettre en cause.Signaler un abus

    Répondre
  4. Laétitia  6 février 2018 à 17 h 45 min

    Concernant ces tweets, selon mon vécu de prof dans un lycée du 93 depuis 12 ans, ils sont plutôt le reflet du dégoût d’une profession qui, se sent elle bien connectée à la réalité de ses élèves, fait ce qu’elle peut pour essayer d’enrayer la fatalité, et a souvent l’impression de se battre contre des moulins à vent.
    Surtout quand des personnes comme cette obscure Aurore Bergé, qui n’a apparemment daigné consulter aucun enseignant pour écrire son torchon, se permet de leur cracher à la figure aussi ouvertement. Bien le bonsoir!Signaler un abus

    Répondre
  5. berthe  7 février 2018 à 13 h 52 min

    Profs déconnectés et les parents alors ??? qui viennent se plaindre et contester la moindre décision des enseignants, qui harcèlent certains professeurs dès qu’ils sont mécontents: pas la note espérée, confiscation du téléphone portable…. Cela devient affligeant.Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous