Orientation : successeur d’APB, le site Parcoursup ouvre ses portes

4 mois après la fin d'APB, la nouvelle plateforme d’accès à l’enseignement supérieur Parcoursup a ouvert. 800.000 lycéens et étudiants pourront bientôt y soumettre leurs vœux d’orientation vers 12.000 formations proposées.

parcoursupParcoursup, la nouvelle plate-forme d’inscription dans l’enseignement supérieur, qui remplace APB, vient d’ouvrir ses portes ce lundi 15 janvier 2018.

Les lycéens de terminale qui veulent entamer des études supérieures (ainsi que les étudiants souhaitant se réorienter), au total 800.000 jeunes, peuvent y consulter des fiches sur 12.000 formations possibles (débouchés, contenus pédagogiques, attendus…). Toutefois, ils ne pourront soumettre leurs vœux qu’à partir du 22 janvier (jusqu’au 13 mars).

10 vœux maximum, mais plus hiérarchisés

Désormais, les élèves de terminale pourront choisir 10 vœux maximum, qui ne seront plus hiérarchisés comme à l’époque d’APB. Dans certaines filières, ils pourront formuler des « vœux multiples » – autrement dit, ils pourront candidater en même temps pour plusieurs cursus similaires.

Auparavant réservée aux filières en tension (droit, médecine), la possibilité de faire de tels vœux groupés a été élargie a toutes les filières. « Un candidat pourra sélectionner CPGE MP (classe préparatoire aux grandes écoles mathématiques-physique) et ensuite sélectionner plusieurs établissements. Seul un seul vœu lui sera alors comptabilisé. Il pourra faire des sous-voeux pour un domaine, par exemple l’informatique, et mettre le BTS d’informatique, le DUT d’informatique, la licence d’informatique… », explique Le Figaro Etudiant.

Des « fiches avenir »

amphi université

Matej Kastelic – Shutterstock

Entre le 14 et le 31 mars, le conseil de classe de deuxième trimestre examinera les vœux des futurs bacheliers. Il et rendra un avis sur les « fiches avenir » de Parcoursup – ces outils dématérialisés, spécifiques à chaque vœu, permettront aux lycées de communiquer avec les établissements d’enseignement supérieur. Ils comprendront, en plus de l’avis des profs principaux et du chef d’établissement sur le lycéen concerné par rapport à la formation visée, la moyenne du premier semestre de terminale, ainsi que l’appréciation des enseignants. Ces fiches seront transmises aux universités et aux écoles à partir du 4 avril.

Les candidats recevront ensuite les réponses des établissements et des formations à partir du 22 mai, jusqu’au 21 septembre. L’objectif du ministère de l’Enseignement supérieur étant, selon l’AFP, que 70% des réponses soient délivrées avant les épreuves écrites du Bac (mi-juin).

« pas question que les universités disent non »

Pour les détracteurs de Parcoursup, il s’agirait d’une nouvelle forme de sélection à l’entrée dans les universités. Ce lundi, sur Europe 1, Frédérique Vidal a tenu a assurer que « le principe, c’est de dire oui à tout le monde », et qu’il n’était « pas question que les universités disent non ».

Selon la ministre de l’Enseignement supérieur, « l’objectif, c’est que les universités acceptent tous les élèves. Mais aussi qu’elles prennent en compte le bagage avec lequel ces élèves arrivent dans l’enseignement supérieur ».

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous