Repas du nouvel an des profs : qu’ont-ils prévu de manger ?

Foie gras, huîtres, mousse au chocolat… Découvrez ce qu’il y aura dans les assiettes des profs pour célébrer la nouvelle année.

credit: joruba/iStock/Getty Images

credit: joruba/iStock/Getty Images

En apéritif, on a prévu des huîtres chaudes gratinées au gruyère

Sandrine, professeure des écoles dans l’académie de Rennes :

« Au cours du mois de novembre, on achète les magazines culinaires « spécial fêtes ». On les compulse, on les lit, on y revient de temps en temps et enfin, on sélectionne des recettes et on arrête un menu ensemble, mon mari (professeur des écoles aussi) et moi. Cette année, on sera cinq à table, 4 adultes et une ado. On a prévu pour l’apéritif des huîtres chaudes gratinées au gruyère, des minis pannas cottas au maquereau fumé et un velouté de marron avec des copeaux de foie gras présenté en verrines. En entrée, on va faire un bouillon parfumé et des ravioles au foie gras. Le plat sera un bar en croûte de sel et sa purée de butternut. Et en dessert, nous ferons une bûche poire spéculoos avec un insert caramel au beurre salé. On y passe une bonne partie de la journée à deux, c’est vraiment un plaisir partagé autant lors de la préparation que de la dégustation. »

 Je prévois une mousse au chocolat maison

Sarah, enseignante de mathématiques en lycée dans l’académie de Créteil :

« Comme chaque année, nous passons le jour de l’an entre amis. L’occasion de tous se retrouver d’autant que certains habitent en Province. Quelques semaines avant le 31, on fixe le menu tous ensemble par téléphone. L’idée est que chacun apporte un petit quelque chose. Pour cette année, je m’occupe du dessert. Je prévois une bonne salade de fruits et une mousse au chocolat maison. Deux couples d’amis se chargeront de l’entrée, ce sera : fruits de mer, escargots et salades. Pour le plat principal, on prévoit de la souris d’agneau accompagnée de légumes verts et d’un gratin dauphinois… De quoi prendre 2 à 3 kg dans la soirée ! »

 Probablement une dinde en plat principal

Peggy Greb // CC

Peggy Greb // CC

Lionel, enseignant de français en collège dans l’académie de Versailles :

« A quelques jours du réveillon du nouvel an, j’ignore encore ce que je vais faire. Probablement une soirée en très petit comité, à quatre (deux couples), mais rien n’est encore véritablement fixé. Pour le menu ce sera du classique, j’imagine : huîtres et foie gras obligatoires ! Probablement une dinde en plat principal. Et bien sûr, une bûche en dessert. Rien de bien original ! »

 Chocolats et clémentines pour digérer au mieux et bien commencer l’année

Eric, professeur de lettres-histoire en lycée professionnel dans l’académie de Toulouse :

Annca // Creative Commons

Annca // Creative Commons

« Depuis que j’ai passé l’âge – comme mes copains de fac – de faire des réveillons très festifs (et parfois arrosés) et que la vie professionnelle nous a un peu éloignés, c’est un moment que j’ai plaisir à passer en famille, avec mes proches. C’est donc surtout un moment de convivialité, de partage et de repos (sauf pour l’estomac). Ce sera chez mes parents, dans un village du nord du Tarn où nous nous retrouverons. En apéritif, nous prendrons quelques amuse-gueules, avec un Tariquet ou un muscat. Ensuite, des huîtres, avec du vin blanc. Puis des toasts de foie gras – avec un peu de salade – avec en général un blanc doux (Pacherenc ou Gaillac).  En entrée, une fondue de poireaux avec des Saint-Jacques. Le plat principal ce sera un canard gras farci, avec des haricots verts et des cèpes. Un plateau de fromages – si il y a encore de la place… En dessert, bûches maison (une chocolat, l’autre framboise/chantilly) et un gâteau (pâtissier), le tout avec un peu de champagne.  Enfin, quelques chocolats et clémentines de Corse pour digérer au mieux et bien commencer l’année. Coucher à une heure raisonnable, 2 heures du matin au maximum pour moi … Certes nous reprenons le 8, mais j’ai deux échéances personnelles dans ce mois – un « rdv de carrière » le 15 janvier et une course prévue (« la ronde givrée » à Castres) le 28 janvier : deux bonnes raisons d’entretenir ma forme – intellectuelle et physique -, après les quelques excès des fêtes. »

J’hésite entre du foie gras ou du saumon fumé 

Claire, professeure des écoles dans l’académie de Nantes :

« Pour cette année, je n’ai rien prévu de particulier. Pas de réveillon festif ou déluré entre amis. Je compte passer le dernier jour de 2017 en famille. Pour le menu, je ne suis que très peu inspirée : ça se décidera sûrement à la dernière minute quand j’irai faire mes courses… probablement le 30 ou 31. J’ai, toutefois, quelques petites idées en tête ! En entrée, j’hésite entre du foie gras ou du saumon fumé et pour le plat, je pense cuisiner ma spécialité pour ne prendre aucun risque : paupiette de veau sauce champignon servie avec des pommes de terre sautées. J’irai sûrement acheter une bûche au chocolat à la boulangerie du coin en guise de dessert. »

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous