700 millions pour les « grandes universités de recherche »

700 millions d’euros viennent d’être alloués à l’Agence nationale de la recherche pour développer des pôles d’excellence.

chercheurs scientifiques laboratoire

Laboratoire de recherche © Franz Pfluegl

Après le PIA 1 (plan d’investissement avenir) et le PIA 2, voici le PIA 3. D’après le Journal officiel daté du 24 décembre 2017, il sera développé par l’Agence nationale de la recherche (ANR) et financé à hauteur de 700 millions d’euros. Intitulé « Grandes universités de recherche »,  son objectif est de développer « les initiatives d’excellence » (Idex) et les « initiatives en sciences, innovation, territoires et économie » (Isite) lancées par les plans précédents.

Ce troisième plan d’investissement se place dans la continuité des deux précédents, inspirés du rapport Juppé-Roccard de 2009. Il s’agit de créer des pôles d’excellence dans certaines disciplines en fonction des universités et des laboratoires de recherche.

Les fonds seront distribués sous forme de dotation décennale, mais leur engagement devra intervenir en trois « vagues » successives : 100 M€ en 2018, 250 M€ en 2019 et 350 M€ en 2020.

Sur quels critères répartir les fonds ?

Selon le journal officiel, les éléments suivants seront pris en compte pour évaluer les différents projets :

  • leur caractère ambitieux et novateur, au service de l’attractivité internationale et de la visibilité
  • leur crédibilité, fondée sur des réalisations antérieures et l’engagement des acteurs impliqués
  • leur ampleur
  • la qualité du pilotage et du suivi du projet

Les projets déposés par les des universités, les écoles et les organismes de recherche, seront évalués par un jury.

Comment fonctionnera le jury ?

Celui-ci sera nommé par le comité de pilotage du plan « grandes universités de recherche ». Ce comité sera présidé par la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Frédérique Vidal, et composé de la Dgsip (directrice générale pour l’enseignement supérieur et l’insertion professionnelle) et du DGDRI (directeur général pour la recherche et l’innovation).

Les membres du jury seront choisis de manière à couvrir un large champ de compétences en matière d’enseignement supérieur, de recherche et d’innovation. Ils rendront un rapport, remis au comité de pilotage, qui sera constitué des éléments d’appréciation suivants :

  • un ensemble de notes pour chaque projet, sur une gamme de notation prédéfinie
  • une liste de projets qu’il considère comme n’étant pas recommandée pour un financement
  • une liste de projets qu’il considère comme potentiellement finançables, sous réserve de modifications à apporter, qu’il indiquera sous forme de recommandations
  • une liste de projets qu’il considère comme prioritaires à financer, assortie de recommandations à respecter le cas échéant

Le jury formulera également un avis sur les montants des financements demandés mais la décision finale reviendra au Premier ministre.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous