Erasmus + : 40% de budget en plus pour les échanges scolaires

Les "Echanges scolaires Erasmus +" sont l’action phare du secteur scolaire pour 2018. Audrey Mace-Rousseau, chargée de développement secteur enseignement scolaire à Erasmus +, nous en parle.

Audrey Mace-Rousseau

Audrey Mace-Rousseau

Qu’est-ce qu’un « Echange scolaire Erasmus + » ? Quelle est la nouveauté pour 2018 ?

Les échanges scolaires sont des projets de coopération européenne entre établissements scolaires, de l’école maternelle au lycée niveau bac (sections générales, technologiques et professionnelles). Ils permettent aux équipes (enseignants et autres personnels) et aux élèves de rencontrer leurs homologues européens pour travailler et échanger sur une thématique commune. Sur une durée de 12 à 36 mois, ils peuvent impliquer 2 à 6 établissements d’au moins 2 pays différents.

Ces projets, anciennement appelés Comenius, existent depuis plus de 20 ans. Ils ont été intégrés à Erasmus+ en 2014. En 2017, le programme Erasmus + a financé 139 projets de partenariats entre établissements scolaires coordonnés par des établissements français. Pour 2018, l’agence Erasmus+ France / Education Formation annonce une hausse de 40% de son budget dédié aux échanges scolaires, soit une enveloppe de 19,4 millions d’euros.

Pouvez-vous donner quelques exemples de projets « Echanges scolaires Erasmus + » en cours ?

L’école maternelle Nuyens à Bordeaux coordonne le projet « Home » qui rassemble six écoles maternelles en Angleterre, en France, en Hongrie, en Italie, en Espagne et en Turquie. Entre 2015 et 2018, 800 élèves auront bénéficié de ces échanges autour des pratiques quotidiennes culturelles dans sa maison et son environnement.

Au collège Hector Berlioz à Paris (REP, 18ème), six enseignants ont mis en place le projet « No One Offside » avec des établissements d’Édimbourg et Madrid. L’écriture d’un guide touristique ou encore un tournoi de rugby permettront aux élèves de s’interroger sur la mixité sociale, l’inclusion et le statut de citoyen européen.

Côté section professionnelle, les élèves de première en Bac pro Cuisine au Lycée Charles de Gaulle d’Amiens bénéficient d’un projet d’échange Erasmus+ : ils partent dans un établissement espagnol pour apprendre de nouveaux gestes professionnels et une seconde langue vivante.

En quoi ces projets sont-ils bénéfiques pour les élèves et pour les enseignants ?

Les échanges scolaires Erasmus + ont des objectifs et des bénéfices transversaux adaptables à chaque âge.

Pour les élèves, les projets Erasmus + sont de réels facteurs de motivation et constituent des atouts essentiels à leur vie personnelle et professionnelle : développement de l’autonomie, de l’estime de soi, de l’esprit critique, du sentiment d’appartenance à l’Europe, prise de conscience des différentes cultures dans le monde, connaissances et compétences civiques…
Pour les personnels de l’Éducation nationale, les projets Erasmus + constituent des outils de formation, adaptés au contexte d’un établissement scolaire ou d’une académie.
Ce ne sont pas des échanges uniquement destinés aux enseignants de langues. Bien au contraire, ils s’adressent à tous les enseignants. Ce sont des projets d’équipe qui permettent de travailler en pédagogie de projet. Ils favorisent le travail interdisciplinaire et permettent de faire partir les professeurs, le personnel de direction,  les CPE, l’infirmière scolaire, le personnel administratif…

Langues vivantes

Langues vivantes © anna_murashova – fotolia.com

Que doit faire une équipe pour participer à un projet « Echanges scolaires Erasmus + » ?

Les candidatures sont à déposer avant le 21 mars 2018. Le résultat de la sélection sera connu en juillet pour un démarrage des projets dès septembre 2018.

Les candidats peuvent contacter la DAREIC (Délégation Académique aux Relations Européennes, Internationales et à la Coopération) de leur académie. Des plateformes et des relais existent pour aider les établissements à trouver des partenaires en Europe : eTwinning, School Education Gateway, Erasmus Project Results, les comités de jumelage… Enfin, la plateforme Pénélope+ de l’agence Erasmus+ France / Education Formation offre de nombreuses ressources : un guide à la candidature, la circulaire du BOEN, les règles de financement, les critères d’évaluation…

Erasmus + a fêté ses 30 ans cette année. Quelques mots sur le programme ?  

En 2017, nous avons célébré les 30 ans d’Erasmus, devenu Erasmus + en 2014. D’après un sondage BVA, publié en mai 2017, le programme Erasmus est la 1ère réalisation de l’Union européenne citée spontanément par les Français (c’était la 3ème en 2014).
Depuis 1987, les programmes d’éducation, de formation et de jeunesse – aujourd’hui rassemblés sous la bannière « Erasmus + » – ont bénéficié à plus de 9 millions d’Européens, dont un million en France.
Ouvertes à de nombreux publics, les mobilités proposées dans le cadre du programme sont des opportunités d’insertion sociale, citoyenne et professionnelle pour les élèves, les étudiants, mais aussi les apprentis, les demandeurs d’emploi, les formateurs, les enseignants et autres personnels d’établissements scolaires. Erasmus + permet aussi le financement de projets de partenariat entre plusieurs organismes européens (écoles, collèges, lycées, CFA, universités, entreprises, associations, etc.). Ces actions structurantes pour les territoires  favorisent les échanges culturels et de connaissances.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous