APB 2017 : un bilan pas si négatif que cela ?

Le bilan d'APB 2017 est finalement plus nuancé qu'annoncé à la rentrée : le nombre de propositions reste équivalent à 2016. Mais les bac pro sont toujours aussi mal lotis.

fille passant un examen

panitanphoto – Shutterstock

La plateforme APB, à l’origine de nombreuses polémiques cette année, devrait disparaître en 2018. Mais la session 2017 a-t-elle été aussi catastrophique que cela ?

Selon une note du service statistique de l’enseignement supérieur (SIES) diffusée le 28 novembre, la baisse des propositions faites aux bacheliers généraux et technologiques a finalement été assez légère, et la tendance est même à la hausse pour les bac pro.

Au terme de la procédure normale d’APB (de juin à juillet), 91 % des bacheliers se sont vu proposer une place dans l’enseignement supérieur – une proportion proche de celle de la campagne de 2016. Mais dans les détails, des disparités se font jour : ainsi, plus de 98 % des bacheliers généraux et 87 % des bacheliers des séries technologiques ont obtenu une proposition lors de la procédure normale de la campagne 2017, contre à peine 69 % de bacheliers professionnels.

Un peu plus de propositions pour les bac pro

Le SIES constate pourtant une amélioration pour les bacheliers professionnels. En effet, en 2016, ils n’étaient que 65 % à avoir reçu une proposition à l’issue de la procédure normale. Après la procédure complémentaire, le chiffre grimpe à 78 %, contre 73 % l’année dernière.

Résultats APB

© Antonioguillem – Fotolia

En outre, peut-on lire dans la note, lors de la procédure normale, « 44% des bacheliers professionnels ont obtenu leur premier vœu : pour ces derniers, c’est 6 points de plus que la précédente campagne. » Un chiffre en hausse par rapport à 2016, mais qui reste tout de même largement inférieur à ceux des deux autres bacs : 63% pour les bacheliers généraux et 51% pour les bacheliers technologiques.

Les bacheliers pros sont finalement moins nombreux à ne pas du tout avoir reçu de proposition (31 %, contre 35% l’année dernière), mais le contraste reste fort comparé aux bacheliers généraux (2 %, contre 0,5 % en 2016) et technologiques (13 %, contre 12 % en 2016).

Bac général : plus de candidats en procédure complémentaire

Du côté du bac général, davantage de candidats qu’en 2016 ont attendu la procédure complémentaire d’APB avant de se voir proposer une place (1,2 % contre 0,3 % l’année dernière), mais à l’issue de celle-ci, ils sont aussi nombreux qu’en 2016 à avoir reçu une proposition (99,7 %, contre 99,8 % l’année dernière).

« A l’issue des deux procédures, 206 275 candidats ont accepté par « oui définitif » une proposition de licence formulée dans APB. Ce nombre est de 44 148 pour les IUT, 86 934 pour les STS, 37 885 pour les CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles) et 28 621 pour les autres filières de formation », constate le SIES.

Les deux tiers des bacheliers généraux ont obtenu une proposition de licence lors de la procédure normale. La filière STS a été proposée à 47 % des bacheliers technologiques et 76 % des bacheliers professionnels, « respectivement + 1 et +2 points par rapport à 2016 ».

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous