Le nouveau nom d’APB sera Parcoursup

La ministre de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal a dévoilé ce matin le nom de la plate-forme qui remplacera APB en 2018.

amphi université

Matej Kastelic – Shutterstock

Parcoursup : ce sera le nom de la nouvelle plate-forme d’inscription dans l’enseignement supérieur, qui remplacera APB en 2018. La ministre de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal l’a annoncé ce matin sur Europe 1.

Un nom choisi par les internautes

Le nom de la nouvelle plate-forme a été choisi ce week-end par les internautes lors d’une consultation dans le cadre du salon de l’orientation. 5 noms ont été soumis au vote : Devenir étudiant, Mes études post-bac, Réussir sup, Parcours étudiant, et donc Parcoursup. Ce dernier a recueilli 42,8 % des voix, contre 23 % pour Mes études post-bac.

« J’aime bien la notion de parcours, parce que ça veut dire qu’ils ont bien compris ce qu’on était en train de préparer pour leur réussite », a souligné Frédérique Vidal.

10 voeux d’orientation non hiérarchisés

Parcoursup, dont l’ouverture est prévue le 15 janvier prochain, permettra aux lycéens souhaitant poursuivre leurs études dans l’enseignement supérieur d’inscrire 10 vœux d’orientation non hiérarchisés.

« Il faut comprendre d’où vient ce choix, a expliqué Frédérique Vidal. Auparavant, sur la plate-forme, il y avait jusqu’à 24 vœux. Souvent les jeunes faisaient en sorte de remplir les 24 vœux et, quand ils avaient leur 14e vœu, finalement ça ne correspondait pas à ce qu’ils souhaitaient. En moyenne, les bacheliers faisaient 8 vœux donc c’est pour ça qu’on a choisi ce chiffre de 10 vœux maximum ».

Le dernier mot revient à l’élève

Les lycéens auront jusqu’au 15 mars pour soumettre leurs vœux sur Parcoursup. Frédérique Vidal a garanti que « l’élève aura toujours le dernier mot dans le choix de sa filière. Par contre, il devra faire confiance à ses enseignants sur le chemin à emprunter pour aller vers le diplôme qu’il souhaite obtenir ».

Fin octobre, le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer avait déjà annoncé que la nouvelle plate-forme garantirait à l’élève une place dans le cursus de son choix, mais « pas forcément à l’endroit » qu’il souhaitait.

 

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous