Lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes : un nouveau délégué nommé

Olivier Noblecourt vient d'être nommé délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes. Retour sur son parcours et sa fonction.

Olivier Noblecourt/ Crédit : linkedin.

Olivier Noblecourt/ Crédit : linkedin.

 

Sur le blog (inactif depuis 2013) d’Olivier Noblecourt, on trouve encore la rose du Parti Socialiste. Et pour cause, nommé délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes, au sein du ministère des Solidarités et de la Santé, mercredi 15 novembre, Olivier Noblecourt a longtemps été un proche du P.S.

Passé par la mairie socialiste de Grenoble et par la rue de Grenelle, où il travaille avec Najat Vallaud-Belkacem, son parcours est aussi marqué par un fort ancrage territorial en Isère. En 1997, après avoir obtenu un diplôme à Sciences Po Grenoble, il devient assistant parlementaire du député maire de Grenoble, Michel Destotqui le charge par la suite de nombreuses missions à la mairie de Grenoble, de 2001 à 2008, selon AEF.

En 2009, il devient vice-président de Grenoble Alpes Métropole. Il s’y occupe d’abord de l’hébergement, de 2009 à 2014, puis de l’enseignement supérieur et de la recherche de 2012 à 2014.
En parallèle, il préside le centre communal d’action sociale de Grenoble, et dirige, en janvier 2014, une étude pour le Think Tank proche du parti socialiste, Terra Nova, intitulé « La lutte contre les inégalités commence dans les crèches. »

Sa carrière prend ensuite un tournant national puisqu’il est nommé directeur de cabinet de Najat Vallaud-Belkacem en octobre 2016. Selon le ministère de la Solidarité et de la Santé, il y travaille notamment sur la réforme du master, avant de rejoindre le Commissariat général à l’investissement, où il traite les problématiques d’urbanisme et de logement, en juin 2017.

Une fonction nouvelle

enfants globe monde

© imaginando – Fotolia.com

La fonction de “délégué interministériel à la lutte contre la pauvreté des enfants” a été créée par le président Emmanuel Macron dans un décret du 23 octobre 2017.  L’ouverture de ce nouveau poste avait déjà été annoncée le 17 octobre 2017, lors de la « journée mondiale du refus de la misère, » où le président avait affirmé vouloir se concentrer, en matière de lutte contre la pauvreté, sur la condition des enfants. Ils sont en effet plus exposés à celle-ci que leurs aînés : avec 20% de taux de pauvreté (3 millions d’enfants) contre 14% pour les adultes, selon l’Insee.

Si rien de précis concernant la feuille d’Olivier Noblecourt n’a encore été défini, on sait pour l’instant que sa tâche sera tout d’abord de mener une concertation nationale avec les associations et acteurs du milieu. Puis, à partir du premier trimestre 2018, de veiller à la mise en oeuvre des mesures qui découleront de celle-ci. Il sera pour cela aidé par un comité d’experts, en lien avec l’ensemble des ministères et des acteurs », explique le communiqué de presse du ministère.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous