Harcèlement scolaire : 3 centres Chagrin Scolaire ouvrent leurs portes aux écoliers

Le 11 novembre, les centres de consultation Chagrin Scolaire ouvrent leurs portes aux enfants à l'occasion de la journée contre le harcèlement. Ils les formeront au "boomerang verbal", pour tenir tête à son harceleur.

Harcèlement scolaire / Pixabay / Licence CC

Harcèlement scolaire / Pixabay / Licence CC

Destinés aux enfants / adolescents harcelés à l’école, les centres de consultation Chagrin Scolaire réalisent des thérapies brèves, et forment le personnel de l’éducation nationale à une méthode de lutte contre la souffrance scolaire, qui consiste à apprendre au jeune harcelé à se défendre : le « boomerang verbal ». L’idée : ne pas faire intervenir d’adultes, mais régler seul le problème – pour cela, entrer dans le jeu du harceleur et lui envoyer une « flèche de resistance », à même de le décrédibiliser.

A l’occasion de la journée de lutte contre le harcèlement scolaire, le 9 novembre, les centres Chagrin Scolaire de Paris, de Rhône-Alpes et de Bourgogne, ouvrent leurs portes le 11 novembre aux enfants de primaire, et organisent des ateliers collectifs.

Les psychopraticiens aideront ainsi les enfants volontaires à construire des stratégies de défense face à leurs harceleurs. Objectif, explique Chagrin Scolaire dans un communiqué : « outiller le plus d’enfants possible et leur montrer que le harcèlement à l’école n’est pas une fatalité dès lors que l’enfant en souffrance que l’on accompagne peut trouver les ressources nécessaires pour se défendre ». Les enfants venus participer aux ateliers pourront repartir avec des « pistes d’action personnalisées » construites par les praticiens et les autres enfants.

« Une méthode résolutoire qui a fait ses preuves »

« Internet pas net », un dessin animé pour aborder le thème du cyber-harcèlement.

« Internet pas net », un dessin animé pour aborder le thème du cyber-harcèlement.

Chagrin Scolaire intervient depuis plusieurs années dans les écoles. « Nous proposons aux élèves intéressés par la perspective de réfléchir à des stratégies pour eux-mêmes ou pour des copains, de monter des ateliers avec nous. Pendant une demi-journée, une fois par mois, toute l’année, nous aidons des enfants à trouver des stratégies », nous expliquait récemment la psychopraticienne Emmanuelle Piquet, représentante en France de la méthode de thérapie brève de l’École de Palo Alto, et fondatrice de Chagrin Scolaire.

Depuis 2016, Chagrin Scolaire intervient notamment à l’école primaire Champgrenon de Charnay-lès-Mâcon, en Sâone-et-Loire. Selon le réseau de centres de consultations, les résultats sont « très significatifs », le boomerang verbal constituant « une méthode résolutoire qui fait ses preuves ». Ainsi, dans le cadre d’une enquête menée auprès des élèves, à la question « Comment ça se passe dans la cour avec les autres ? », en 2016, 21% des écoliers répondaient « plutôt mal » et « mal ». Ils ne sont plus que 9 % en 2017.

« Le boomerang verbal,  c’est l’art de retourner la situation en appuyant là où la cote de popularité de l’attaquant peut basculer », explique Emmanuelle Piquet. « Ne pas répondre, ou au contraire réagir violemment sans préparation ne serait pas une bonne stratégie, car cela risquerait d’alimenter le harcèlement. Il faut donc travailler sur une véritable stratégie, qui soit de nature à faire tomber le harceleur de son piédestal », ajoute-t-elle.

Le message de la fondatrice de Chagrin Scolaire est résolument optimiste : « les enfants doivent garder en tête que l’on n’est pas faible toute sa vie, que les relations peuvent être modifiées. Ils ne doivent pas croire que tout est figé ! »

Portes ouvertes / Chagrin Scolaire
Samedi 11 novembre, de 14h à 17h.
Entrée libre et gratuite, sur inscription préalable.
Ateliers limités à 10 enfants.
* Paris : 5 rue Morand.
* Lyon : 34 cours Suchet.
* Mâcon : 9 rue Boccard.
Contact : 03 85 38 37 34 – contact@a180degres.com

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous