Les sciences : une “boîte à outils” pour l’esprit critique (La main à la pâte)

Pour La main à la pâte, la démarche scientifique permet d'exercer l'esprit critique. Dans son dernier guide pédagogique, la Fondation propose 48 activités pour apprendre aux enfants à raisonner comme des chercheurs.

La main à la pâte

La main à la pâte

Dans une société de l’information et de la communication, le développement de l’esprit critique chez les élèves est une ambition majeure de l’École. Son enseignement, qui permet de préparer les jeunes à leur citoyenneté, est abordé par La main à la pâte (La Map) d’une façon originale : à travers les sciences.

Dans son dernier ouvrage pédagogique (du CP à la 6e), intitulé “Esprit scientifique, esprit critique”, la Fondation propose des outils pour “apprendre à raisonner” avec les sciences.

Comme elle le note dans son dossier de présentation, “la démarche scientifique permet d’outiller les capacités naturelles d’observation, de recherche, d’explication, d’évaluation de l’information, d’argumentation et d’invention”. L’idée : mener les élèves vers la pensée critique en faisant de cette dernière un objet explicite d’éducation, et en l’insérant dans l’enseignement des sciences. Pas question de tout mettre en doute : “il s’agit d’apprendre à soupeser les infos, et à se doter d’outils pour construire des connaissances plus rigoureuses, grâce à la science et ses méthodes”, indique La Map.

« Outiller son esprit critique »

Fondation La main à la pâte

Fondation La main à la pâte

Elena Pasquinelli, philosophe des sciences cognitives et membre de La main à la pâte, est l’une des co-auteurs d’”Esprit scientifique, esprit critique”. Selon elle, se plonger dans la démarche des scientifiques permet, tout autant que l’analyse des médias, d’outiller son esprit critique. “On a toujours tendance à interpréter ce que l’on observe, et cela peut nous mettre à mal si l’on passe trop vite à l’interprétation : le risque est dresser des corrélations fausses et de sous-estimer des causes, tout ceci nous induisant en erreur”, explique-t-elle.

Exemple : s’il pleut à chaque fois que vous lavez vos vitres, il n’existe pas de causalité pour autant. “Face à ce risque de généraliser en partant d’un fait, la science est une véritable boîte à outils pour l’esprit critique – en plus d’être une source de connaissances, elle permet d’améliorer les capacités d’observation, d’évaluation et de prises de décision”, ajoute la chercheuse, qui enseigne à l’ENS de Paris.

“Esprit scientifique, esprit critique” est un guide pédagogique clés en main et modulable, à destination des enseignants. Il propose 11 séquences d’activités pour le cycle 2 (CP, CE1, CE2) et 16 pour le cycle 3 (CM1, CM2, 6e) ; au total, 48 activités, organisées en une progression de 5 blocs thématiques : observer, expliquer, évaluer, argumenter et inventer. Des fiches d’activités, à utiliser en classe, sont détachables et permettent au prof de construire sa propre progression.

Une approche pluridisciplinaire

Les 6e de Djamila Gadouche ont aussi suivi une activité dans laquelle ils plongeaient dans la peau d'un archéologue, afin de découvrir la démarche scientifique / La Map

Les 6e de Djamila Gadouche ont aussi suivi une activité dans laquelle ils plongeaient dans la peau d’un archéologue, afin de découvrir la démarche scientifique / La Map

Selon Gabrielle Zimmermann, biologiste, membre de La Map et co-auteur de l’ouvrage, les savoir-faire mobilisés à travers les 5 blocs abordés sont “en adéquation avec plusieurs compétences et connaissances du socle commun” – par exemple, la pratique de la démarche scientifique, l’expérimentation, la manipulation, la perception du lien entre sciences et techniques, et le sens de l’observation.

En outre, les séances proposent une approche pluridisciplinaire, en permettant d’aborder l’éducation aux médias, le débat philosophique, l’éducation civique et morale, l’histoire, les maths et le français. “Le projet fait découvrir aux élèves que les processus de raisonnement utilisés par la pratique de la science ne se cantonnent pas à celle-ci mais qu’ils sont utilisables dans la vie de tous les jours, et dans de très nombreux domaines”, note Gabrielle Zimmermann.

Les sciences, pour « rester vigilant »

“Esprit scientifique, esprit critique” s’articule autour de progressions thématiques, disciplinaires ou pluridisciplinaires, sur des thèmes comme la biodiversité, la mesure, la santé ou encore la paléontologie. Les séances proposées ont toutes été validées par un groupe de scientifiques et d’enseignants, après avoir été testées dans 50 classes.

Ainsi, l’année dernière, les 6e de Djamila Gadouche, prof de SVT et d’EIST (Enseignement Intégré de la Science et de la Technologie) au collège Louis Paulhan de Sartrouville, ont suivi plusieurs activités de l’ouvrage. Parmi elles, “la chasse au Dahu”, destinée à évaluer des sources d’informations, et à se méfier des tentatives de manipulation.

Après avoir visionné un documentaire fictif portant sur une créature imaginaire, les élèves s’interrogent sur la crédibilité de l’information véhiculée. “Au début, j’ai pu constater les ravages de Google Images : les enfants se rendent très vite dessus, sans chercher en profondeur. Résultat, beaucoup pensaient que le Dahu existait vraiment”, raconte Djamila Gadouche. Après avoir appris à analyser les sources d’information de manière critique, et la bonne attitude à avoir face à une info suspecte, ils ont été invités à produire leurs propres canulars. “Une façon efficace d’apprendre à identifier les leviers qui rendent crédibles des fake news, et de rester vigilant face à la désinformation”, conclut l’enseignante.

Les 6e de Djamila Gadouche ont aussi suivi une activité baptisée « on a retrouvé des os »- un jeu de rôle, durant lequel ils ont plongé dans la peau d’un archéologue, afin de découvrir la démarche scientifique – l’observation, la formulation d’hypothèses, la recherche documentaire… – nécessaire pour exercer son esprit critique.

Le tome 2 d’“Esprit scientifique, esprit critique”, dédié aux classes de 5e, 4e et 3e (cycle 4) sera lancé au cours du premier trimestre 2018.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous