Journée mondiale des enseignants : un jour pour parler d’éducation

Le jeudi 5 octobre, c'est la journée mondiale des enseignants. L'occasion de faire un bilan de l'état de la profession d'enseignant partout dans le monde.

enseignant tableau bureau ordinateur

(© Africa Studio – Fotolia.com)

Des messages de soutien sur les réseaux sociaux, Google qui met une vidéo sur sa page d’accueil représentant un professeur en exercice, la communauté éducative est à l’honneur sur internet. Et pour cause, la 23e journée mondiale des enseignants a lieu ce jeudi 5 octobre à l’initiative de l’Unesco (L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture).

Fêtée depuis 1994, elle commémore cependant un événement plus ancien : la signature de la Recommandation OIT (Organisation Internationale du Travail)/UNESCO. Adopté par les deux organisations en 1966, ce texte constitue le principal cadre de référence portant sur les droits et les responsabilités des enseignants à l’échelle mondiale.

Deux événements en un

Cette année, la journée mondiale des enseignants marque aussi le 20ème anniversaire de la Recommandation de l’UNESCO concernant la condition du personnel enseignant de l’enseignement supérieur, établie en 1997.

Pour l’occasion, enseignants, formateurs, décideurs politiques et chercheurs se sont réunis à Paris pour évoquer certaines problématiques propre à l’enseignement supérieur, telles que l’autonomie des établissements ou la liberté académique.

De l’actu éducation partout dans le monde

Avec un #WorldTeachersDay qui pointe en tête des tendances de la journée sur twitter, le 5 octobre est surtout l’occasion de parler d’éducation un peu partout dans le monde. CNN en a par exemple profité pour republier une étude sur le statut des enseignants à travers le monde, alors que la presse espagnole évoque le peu de considération pour les enseignants de l’école maternelle.

Enfin, la journée des enseignants est l’occasion pour l’UNESCO de rappeler les avancées qu’il reste encore à accomplir. D’après le site de l’UNESCO, 103 millions de jeunes n’ont pas acquis les savoirs de base et plus de 60% d’entre eux sont des femmes. Pour combler ce déficit, l’organisation prévoit que le monde aura encore besoin de 69 millions d’enseignants pour parvenir à l’universalisation de l’enseignement primaire et secondaire d’ici à 2030.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous