Les parents français plébiscitent les méthodes des pays nordiques, sauf pour les notes (Ipsos)

Selon une étude, 95% des parents jugent qu’il faut réformer le système éducatif français pour le primaire. 26% désignent la Suède comme le meilleur modèle à suivre.

Ecole

Ecole – Eléonore H – fotolia.com

Devons-nous réformer le système scolaire français ? Selon une enquête Ipsos diffusée le 20 septembre et réalisée pour la plateforme de serious games Squla, 95 % des parents d’élèves de 6 à 12 ans jugent que le système éducatif doit être « modifié » pour l’école primaire – mais sur « quelques aspects seulement » (58 %), et non en profondeur (37 %).

Interrogés sur des mesures mises en place dans les pays scandinaves et nordiques et invités à choisir ceux dont les méthodes scolaires leur paraissent être la meilleure « source d’inspiration », les parents sondés plébiscitent les systèmes éducatifs de la Suède, de la Finlande et de l’Allemagne.

Par ailleurs, selon l’étude, 60 % des parents d’élèves jugent le système français moins performant que les autres systèmes européens, notamment pour « instaurer un dialogue continuel » entre l’enseignant et l’enfant sur ses progrès personnels, et pour « développer chez chaque élève la conscience de ses acquis et de ses lacunes ».

90% des parents pour une « plus grande participation » des élèves

Plus précisément, les parents interrogés sont favorables à 90 % à la limitation du nombre d’élèves à 15 pour les cours de science, à une plus grande participation des élèves aux cours (réalisation d’exposés, participation à des spectacles vivants…), ainsi qu’à l’autoévaluation (accompagnée par l’enseignant). Ils sont aussi 78 % à se déclarer favorables au développement de l’apprentissage « par des outils informatiques », et 76 % à soutenir la mise en place de « tests nationaux obligatoires » au CE2 afin d’évaluer les progrès des élèves.

68 % des parents veulent conserver les notes

En revanche, les parents questionnés ne soutiennent pas les systèmes scandinaves et allemands sur la question des notes. 68 % d’entre eux considèrent ainsi que les notes ne sont pas un obstacle à l’épanouissement et l’apprentissage des élèves, 51 % sont défavorables à leur suppression à l’école primaire, et 57 % refusent leur remplacement par un système de lettres.

Enfin, les personnes interrogées considèrent que l’utilisation d’outils informatiques est davantage appropriée en CM2, 6e et 5e, qu’en début de primaire.

___

Source(s) :
  • Ipsos

2 commentaires sur "Les parents français plébiscitent les méthodes des pays nordiques, sauf pour les notes (Ipsos)"

  1. jean  21 septembre 2017 à 12 h 44 min

    la question est « Les parents français connaissent-ils les méthodes des pays nordiques? » j’ai une petite idée de la réponse… bref encore une étude a mettre à la poubelleSignaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous