Jean-Michel Blanquer veut « 4 000 postes supplémentaires » et une « réforme d’APB »

Jean-Michel Blanquer était ce mercredi 6 septembre sur franceinfo où le ministre a notamment évoqué 4 000 postes supplémentaires pour 2018 et la réforme d'APB.

Jean-Michel Blanquer veut "4 000 postes supplémentaires" et "plus de classes dédoublées" (photo : francetv info)

Jean-Michel Blanquer veut « 4 000 postes supplémentaires » et « plus de classes dédoublées » (photo : francetv info)

Encensé sur les réseaux sociaux lors de son passage dans On n’est pas couché samedi 2 septembre, Jean-Michel Blanquer a continué son tour médiatique par un passage sur franceinfo mercredi 6 septembre. Lors de cet entretien, le ministre de l’Education nationale s’est notamment exprimé sur ses projets pour l’école primaire.

« Il y aura plus de classes dédoublées l’an prochain. Nous dédoublerons aussi les CE1 en REP+. Donc les enfants qui ont bénéficié cette année de cette mesure continueront à en bénéficier. Puis, nous dédoublerons les CP en REP. Cela nécessitera aussi des moyens supplémentaires […] qui vont vers 4 000 postes », a déclaré le locataire de la rue de Grenelle.

Jean-Michel Blanquer confirme « une réforme d’APB »

Le ministre s’est aussi exprimé sur la diminution des contrats aidés. Selon lui, « on a besoin des contrats aidés » dans l’Education nationale mais « pas autant que dans le passé ». Il juge qu’ils n’ont « jamais été la solution ». « Les contrats aidés ont été utilisés par les gouvernements successifs pour faire baisser le chômage mais on a vu à quel point cela menait peu à l’emploi les personnes concernées », explique Jean-Michel Blanquer.

Enfin, Jean-Michel Blanquer a confirmé qu’il y aura « une réforme d’APB » menée par la ministre de l’enseignement supérieur Frédérique Vidal. De son côté, le ministre de l’Education nationale souhaite améliorer l’orientation des futurs étudiants : « Il est important que nos élèves puissent avoir une orientation beaucoup plus en continuum, qu’ils puissent avoir plus d’informations économiques et sociales sur leur insertion professionnelle future, qu’ils puissent faire des stages, des essais, des erreurs ». Une « métamorphose » qui commencera « dès cette année » mais qui sera « travaillée sur la durée ».

Jean-Michel Blanquer : « Vers 4 000 postes supplémentaires »

2 commentaires sur "Jean-Michel Blanquer veut « 4 000 postes supplémentaires » et une « réforme d’APB »"

  1. BERGEL  7 septembre 2017 à 22 h 36 min

    Enfin des mesures intelligentes !
    Je ne suis pas un enseignant mais un retraité du privé et je soutiens nos enseignants qui vont pouvoir bosser dans des conditions raisonnables et nos enfants en profiteront. Beaux projets !
    Bravo à ce ministre si le gouvernement MACRON suit ?Signaler un abus

    Répondre
  2. Guillaume  11 septembre 2017 à 16 h 51 min

    Il est difficile d’entre que les moyens sont alloués correctement quand d’un côté on dédouble des CP mais que de l’autre, en zone dite « favorisée », on blinde des classes de maternelles à + de 30 élèves par classes, tout en prônant l’inclusion des enfants en situations de handicap et des allophones.Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous