Sommeil : des conseils pour retrouver le bon rythme à la rentrée

Les vacances ne sont pas encore finies, mais il est déjà temps de redonner aux enfants de bonnes habitudes de sommeil, afin de leur permettre de retourner à l'école en douceur.

collegienne endormie

© Jaren Wicklund – Fotolia

La rentrée approche déjà, pour les enseignants comme pour les élèves. Pour ces derniers, il peut bien souvent être difficile de retrouver un rythme de sommeil « scolaire » : pendant les vacances, les enfants et adolescents ont en effet pris l’habitude de se coucher et de se réveiller tard.  Or, le 4 septembre, il leur faudra à nouveau se réveiller tôt, afin de reprendre les cours dès 8h. Voici quelques conseils pour permettre à votre progéniture de retrouver le rythme, afin d’effectuer une rentrée en douceur.

Selon l’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV) des horaires de sommeil réguliers doivent être adoptés en amont, afin de retrouver un bon rythme avant la rentrée. Il est ainsi important de « réapprendre à se lever tôt tous les jours », y compris le week-end, afin que l’organisme « reprenne ses habitudes ».

Retrouver -progressivement- le bon rythme

 Six year old boy reading "Diary of a wimpy kid" / Flickr / woodleywonderworks / Licence CC

Six year old boy reading « Diary of a wimpy kid » / Flickr / woodleywonderworks / Licence CC

Pour la chronobiologiste Claire Leconte, spécialiste des rythmes de l’enfant, il est important de s’y prendre bien en avance. « Il faut une dizaine de jours pour remettre en ordre de marche des horloges qui ont été bousculées, d’autant plus si on revient de l’étranger et qu’il y a du décalage horaire. Si on ne le fait pas dès maintenant, la semaine de la rentrée risque d’être épuisante pour les enfants », explique-t-elle au Télégramme.

Mais pas question de pousser ses enfants à se coucher tôt brutalement : pour Laurent Chazelas, psychologue et président de l’association des psychologues de l’Education Nationale (AFPEN), interrogé par LCI, il faut « y aller progressivement » afin de retrouver un bon rythme. Il recommande ainsi de « commencer à avancer l’heure du coucher au moins une semaine avant la rentrée. « De cette manière, les enfants se coucheront et se réveilleront plus tôt tout en ayant le nombre d’heures de sommeil dont ils ont besoin. Et dans l’idéal, les deux jours précédant la rentrée il faudrait arriver à les caler sur les horaires de l’école », explique-t-il.

Heure du lever / Heure du coucher

Attention aussi aux grasses matinées. Pour Claire Leconte, le rythme des ados, qui auront pris l’habitude pendant les vacances de se lever à midi, devrait se « recaler » naturellement et facilement si l’heure du réveil est avancée progressivement pendant les 10 jours précédant la rentrée – par exemple, de 15 minutes chaque jour.

A quelle heure coucher son enfant ? Psychologues et pédiatres ont mis au point un tableau d’instructions très utile à l’intention des parents, avec les horaires de coucher en fonction de l’âge et de l’horaire de réveil : par exemple, un enfant devant se lever à 7h devrait ainsi se coucher à 20h15 s’il a 7 ans, à 20h45 s’il a 9 ans, et à 21h15 s’il a 11 ans. Comme l’explique Le Journal des Femmes, des signaux sont aussi faciles à décrypter, « comme les bâillements ou les yeux qui piquent. »

heure-de-lever

Des repas à heure régulière et des méthodes anti-stress

Sleeping in School / Flickr / MC Quinn / Licence CC

Sleeping in School / Flickr / MC Quinn / Licence CC

Attitude à adopter une fois ce changement de rythme adopté : l’inflexibilité. Pas question d’accepter une quelconque exception – même si l’horaire de coucher peut changer très légèrement (20h30 au lieu de 20h), la permission de minuit n’aura ainsi plus lieu d’être.

Les spécialistes du sommeil conseillent aussi fréquemment de prendre des repas à heure régulière. Cette règle s’applique à merveille aux enfants qui doivent bientôt retourner sur les bancs de l’école. Le fait de manger à la même heure tous les jours rend ainsi plus facile le fait de se coucher également à heure fixe chaque soir. Le « rituel » du petit déjeuner équilibré devrait aussi être réinstauré, pour permettre aux enfants de rester concentrés toute la journée.

Reste enfin la question du stress, qui frappe nombre d’enfants et adolescents à l’approche de la rentrée. Pour contrer l’angoisse du retour à l’école, des conseils judicieux nous ont été fournis la semaine dernière par Lise Bartoli, psychologue clinicienne et hypnothérapeute : elle recommande notamment d’apprendre aux enfants, les semaines précédant la rentrée, à respirer profondément avec le ventre, à méditer, ou encore à pratiquer la visualisation active – des méthodes de relaxation qui permettent de se sentir mieux, et donc de mieux dormir.

1 commentaire sur "Sommeil : des conseils pour retrouver le bon rythme à la rentrée"

  1. idn  23 août 2017 à 14 h 50 min

    Je suis effarée de lire cet article. Essayons de prendre un peu de recul. Trouvez vous normal de devoir écrire des articles pour savoir comment reconditionner un enfant pour qu en bon petit soldat il n empatisse pas trop pour rentrer dans les rangs de l école ? …et si on,ne parlait que de l heure de lever et de coucher…mais en plus on parle du stress…pourquoi l école stresse les enfants ? Est ce normal de dire a son,enfant, allez nous allons méditer pour que tu n aies pas d angoisse a la rentrée…l école ne devrait pas provoquer cet effet…comme quoi, il y a bien un soucis quelque part…Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous