Agathe Cagé : « Pour Macron, le sujet de l’éducation n’apparaît pas comme prioritaire »

L'ancienne directrice de cabinet de Najat Vallaud-Belkacem s'est exprimée sur les premiers jours d'Emmanuel Macron à la présidence de République, notamment sur l'éducation.

Macron

Source : Facebook Emmanuel Macron

Agathe Cagé, ex-directrice adjoint du cabinet de Najat Vallaud-Belkacem, s’est confié à L’Obs sur les 100 premiers jours d’Emmanuel Macron à la présidence de la République. Elle s’est notamment exprimée sur « le sujet de l’éducation [qui] n’apparaît pas du tout comme prioritaire, dans la continuité de la campagne », juge-t-elle.

« Il y a un élément assez symptomatique : le président a attendu trois mois pour avoir un conseiller en charge de l’éducation nationale à ses côtés (NDLR : Thierry Coulhon) », ajoute celle qui fut également secrétaire générale de la campagne de Benoît Hamon.

« Des mesures un peu gadget »

Selon elle, l’éducation est traitée par « slogan » et « des mesures un peu gadget ». Le manque de continuité par rapport aux mesures du précédent gouvernement est également pointé du doigt : « Or on sait que l’éducation est un des domaines où on a le plus besoin continuité ».

Elle voit néanmoins des points positifs dans la politique éducative du gouvernement, comme la mesure des « Devoirs faits » voulue par le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer. « C’est extrêmement intéressant parce que ça réduit une source d’inégalité profonde entre les élèves : la capacité ou non à être accompagnés pour leurs devoirs à la maison », explique Agathe Cagé.

5 commentaires sur "Agathe Cagé : « Pour Macron, le sujet de l’éducation n’apparaît pas comme prioritaire »"

  1. Dean Corso  16 août 2017 à 23 h 36 min

    Agathe Cage est bien gentille mais quand on a connu l’incohérence et la stupidité des EPI,la suppression des classes bilangues et le reste, pas sûr qu’Agathe Cage,qui au demeurant n’était qu’une directrice de cabinet parmi d’autres, soit vraiment bien placée pour venir donner des leçons et y aller de son analyse creuse.
    Disons qu’elle a tenté à une époque de réduire les bêtises de Belkacem mais cette période est terminée. Comme pour l’ancienne ministre; il y a un temps pour tout et pour Agathe Cage est également venue le temps du silence. Jean Michel Blanquer est au travail et il se montre pertinent.Signaler un abus

    Répondre
  2. arno  17 août 2017 à 13 h 08 min

    Ils n’ont pas honte les mauvais ayant collaboré avec Belkacem de venir pérorer sur l’équipe actuelle qui n’a que quelques semaines derrière elle?Signaler un abus

    Répondre
  3. Renault Elie  17 août 2017 à 23 h 33 min

    Les éjectés crachent dans la soupe ?Signaler un abus

    Répondre
  4. Pierre  18 août 2017 à 15 h 14 min

    Si les commentateurs tombent du haut de leur savoir, ils ne risquent pas de se faire grand mal

    Et toujours cette manie de la fachosphère d’éliminer le nom complet de l’ex Ministre.

    Vallaud-Belkacem.Signaler un abus

    Répondre
  5. Frédéric  27 août 2017 à 13 h 53 min

    Tout comme Allègre en son temps, et avec un passage tout aussi nuisible au ministère, Vallaud-Belkacem et Cagé, bien que coupables de la réforme du collège entre autres, continueront à être de bons clients des médias. L’essentiel étant qu’elles restent aussi éloignées que possible des responsabilités, on a déjà donné !Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous