CLICx : un partage d’expériences et d’idées sur la classe inversée

Du 22 au 24 août, se tiendra à Ax-les-Thermes, à l'occasion de Ludovia, le premier CLICx - une version "déclinée" et modulable du Congrès sur la classe inversée. L’occasion pour les profs de rencontrer des praticiens et de réfléchir à leurs pratiques pédagogiques.

Le premier « Congrès national sur la classe inversée » – CLIC 2015 / Photo Twitter / Olivier Quinet

Le premier « Congrès national sur la classe inversée » – CLIC 2015 / Photo Twitter / Olivier Quinet

Après avoir organisé deux congrès internationaux sur la classe inversée en 2015 et 2016 (le CLIC), puis la CLISE (la semaine de la classe inversée), l’association Inversons la Classe lance un nouveau type d’événement, décentralisé et susceptible d’être décliné partout, à tout moment de l’année : le CLICx.

La première édition aura lieu le mois prochain, à Ax-les-Thermes, du 22 au 24 août, dans le cadre de l’université d’été Ludovia. Comme lors du CLIC et de la CLISE, des enseignants, praticiens de la classe inversée ou non, mais aussi des spécialistes de l’éducation, des chercheurs, des collectivités et des institutions se réuniront pour échanger autour de la flipped classroom (du primaire au supérieur).

Le programme du CLICx a été mis en place par un comité scientifique, constitué d’enseignants et de “personnalités de l’éducation” (chercheurs, inspecteurs d’académie, DANE…), à partir des propositions de contributions, libres, de praticiens de la classe inversée volontaires. “L’événement sera plus petit que le CLIC, mais nous attendons quand même 300 personnes pour cette déclinaison locale”, assure Héloïse Dufour, présidente d’Inversons la Classe.

Ateliers participatifs, mini-conférences et ateliers forums

Classe ouverte d'Annick Arsenault Carter, pionnière de la classe inversée, au Canada / CLISE 2016

Classe ouverte d’Annick Arsenault Carter, pionnière de la classe inversée, au Canada / CLISE 2016

Le CLICx s’inspire des conférences TED, des conférences courtes et ludiques organisées chaque année depuis 1990 au niveau international par la Fondation Sapling, où des intervenants présentent leurs idées les plus innovantes, et qui ont été déclinées localement en TEDx – un programme qui permet aux écoles, aux entreprises, aux bibliothèques ou aux particuliers d’organiser eux-mêmes des événements labellisés TED.

“N’importe qui pourra organiser son espace de rencontres et d’échanges – en parallèle du CLIC et de la CLISE”, explique-t-elle. Il s’agit ainsi d’une “version déclinée, pouvant être organisée par qui le souhaite, n’importe où, en respectant une charte.”

De nouvelles modalités d’échanges s’ajoutent aux traditionnelles tables rondes et conférences, destinées à aborder des thèmes précis et à présenter des retours d’expérience. Des moments de “création collaborative”, les ateliers forums, permettront aux participants de présenter leurs problèmes aux intervenants et à l’auditoire, afin de travailler ensemble à l’élaboration de solutions.

Des ateliers participatifs, véritables moments de travail et d’intelligence collective, permettront de mettre les participants en “situation de production” (par exemple, autour du thème “travail collaboratif en classe”, ou encore de la “gamification”). Des mini-conférences permettront également à des enseignants et à des experts de présenter des travaux de recherche liés à l’inversion (évaluation par compétences, MOOCS, etc.).

Une « forte demande » des enseignants, loin du « phénomène de mode »

Christophe Le Guelvouit, prof de maths à Bourges, utilise classe inversée, plans de travail et tâches complexes pour “rendre ses élèves créateurs” et différencier.

Christophe Le Guelvouit, prof de maths à Bourges, au CLIC 2016.

Prof de maths au collège Jules Vernes de Bourges mais également trésorier d’Inversons la Classe et membre de l’équipe d’organisation du CLICx, Christophe Le Guelvouit s’est lancé dans la classe inversée en 2013. Dans sa classe, il utilise le BYOD, des tablettes, des QR Codes et le travail de groupes en îlots. Pour lui, la classe inversée permet de mettre en oeuvre une “réelle différenciation”.

Selon l’enseignant, “on est loin d’un  simple phénomène de mode”, car les profs “s’y intéressent de plus en plus, avec une forte demande… notamment lors des évènements locaux du réseau Canopé et des CLISE (5000 personnes l’année dernière)”.

Un « vecteur de changement des pratiques »

Selon Héloïse Dufour, 1 millions d’élèves seraient actuellement concernés, en France, par la flipped classroom, suivant au moins un cours en inversé. Au-delà de l’intérêt pédagogique de cette méthode, il s’agit, indique-t-elle, d’un véritable “vecteur de changement des pratiques professionnelles enseignantes”. Ainsi, les professeurs qui se sont lancés dans la classe inversée “commencent souvent par rendre leurs élèves acteurs, puis finissent par les rendre producteurs, voire concepteurs du cours”.

Le CLIC 2016 / Inversons la Classe

Le CLIC 2016 / Inversons la Classe

“La classe inversée est une manière d’engager, facilement, une réflexion sur sa propre pédagogie : en donnant à l’enseignant plus de temps avec ses élèves, l’inversion lui permet d’expérimenter sans cesse”, note de son côté Christophe Le Guelvouit. Si d’après lui, “le fond pédagogique derrière” la flipped classroom n’a “rien de nouveau”, les pédagogies actives remontant déjà au début du 20e siècle, “le numérique agit comme un catalyseur, et la classe inversée comme une porte d’entrée vers l’innovation pédagogique”.

Une « formation entre pairs » à la classe inversée

Aux côtés du CLIC (qui n’aura pas lieu cette année, mais qui sera de retour en 2018, indique Inversons la Classe) et du CLISE, le CLICx permettra aux enseignants intéressés de “rencontrer des gens se posant les mêmes questions qu’eux, ou qui sont déjà passés par les mêmes problématiques et qui les ont résolues, dans une vraie optique de formation entre pairs, d’intelligence collective et de création de réseaux”, explique Christophe Le Guelvouit.

Le CLICx aura lieu du 22 au 24 août, à Ludovia – 14, place du Couloubret, site du Casino, Ax-les-Thermes. Les places sont limitées, pour s’inscrire, rendez-vous sur le site de l’événement.

Inversons la Classe mène une enquête sur la classe inversée dans la francophonie. Le questionnaire, destiné aux enseignants qui ont testé, puis adopté ou non l’inversion, se trouve ici. Les résultats seront publiés fin septembre 2017.
Les retours d’expériences partagés en août durant le CLICx feront bien sûr l’objet de focus détaillés après les vacances d’été. En attendant, vous pouvez découvrir notre vaste dossier sur la classe inversée !

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous