Staps : des universités vont accueillir davantage d’étudiants

La ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal avait promis que "des moyens exceptionnels" seraient dégagés pour les universités acceptant davantage d'étudiants en Staps.

université

© implementarfilms – Fotolia

Certaines universités vont accueillir à la rentrée 2017 davantage d’étudiants en Staps. Devant le nombre important de jeunes recalés à l’entrée de cette filière en tension, la ministre de l’Enseignement supérieur avait promis « une mesure d’urgence ». Dans une lettre adressée le 4 juillet aux présidents d’université, Frédérique Vidal explique « qu’à très court terme, le ministère est prêt à dégager des moyens exceptionnels afin de permettre, dans les universités où des dernières marges de manoeuvre demeureraient disponibles afin d’augmenter les capacités d’accueil, d’apporter le soutien financier nécessaire ». Les universités « en mesure d’augmenter leurs capacités d’accueil en 2017 » étaient appelées à faire connaître leurs besoins à la Dgesip.

EducPro indiquait hier que plusieurs universités se sont portées volontaires pour augmenter leurs capacités d’accueil à la rentrée prochaine. Elles recevront, en compensation, 1 500 euros par étudiant supplémentaire accueilli.

Pour certaines, comme l’UBO ou l’université de Strasbourg, cela permettra d’éviter le tirage au sort à l’entrée en licence. En revanche, cela ne règle pas le problème des infrastructures, souligne Benoit Tock, vice-président en charge de la formation à l’université de Strasbourg, sur EducPros. Une solution à court terme donc, une « rustine » selon le président de la CPU Gilles Roussel.

La suppression du tirage au sort à l’université est l’un des chantiers ouverts par Frédérique Vidal à son arrivée au ministère de l’Enseignement supérieur. La filière Staps est particulièrement concernée, puisqu’en tension depuis plusieurs années. A l’issue du deuxième tour d’APB, plus de 8 000 lycéens ayant choisi Staps en premier voeu étaient toujours sans orientation.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous