L’UNEF dénonce une augmentation des formations sélectives

Dans son enquête annuelle, l'UNEF pointe du doigt l'augmentation des licences sélectives qui choisissent leurs étudiants sur dossier, entretien ou par le biais de pré-requis.

amphi université

© Monkey Business – Fotolia.com

Dans son enquête annuelle (pdf) dévoilée le mercredi 19 juillet, le syndicat étudiant UNEF a recensé 379 formations sélectives, qui choisissent leurs étudiants sur dossier ou entretien. Un nombre en augmentation par rapport à l’année dernière (336).

Le syndicat place Paris Sorbonne en première position « des établissements qui ont recours à la sélection illégale » avec 36 licences sélectives, devant Paris-Créteil (22) et Paris-Diderot (19). « Cela crée une université à deux vitesses », dénonce la présidente de l’UNEF, Lilâ Le Bas.

Sur 379 formations avec une sélection illégale, 194 sélectionnent par le biais de pré-requis selon cette enquête. « Certaines universités ont recours à la mise en place de pré-requis. Sous couvert de favoriser l’orientation des étudiant-e-s, ces derniers constituent en pratique un frein à l’accès à l’enseignement supérieur », indique le rapport.

« Nous avons l’autorisation de pratiquer une sélection »

« Ces licences opèrent effectivement une sélection à l’entrée. Elles attirent des étudiants en recherche de formations plus ciblées, plus exigeantes, avec des spécificités par rapport à une licence générale », confirme Gilles Roussel, le président de la Conférence des présidents d’université (CPU) dans Le Figaro.

Pour Alain Tallon, vice-président « formation et scolarité » de Paris 4, cette pratique « n’a rien d’illégale » : « Nous avons l’autorisation de pratiquer une sélection sur certaines formations comme les doubles cursus. Au mois de novembre, nous présentons au rectorat ces informations sur nos formations sur APB et tout a toujours été validé », ajoute-t-il dans l’Etudiant.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous