Les réactions mitigées des enseignants à la lettre de JM Blanquer

Les enseignants ont réagi sur Twitter à la lettre adressée par Jean-Michel Blanquer aux personnels de l'Education nationale.

Quelques jours après la fin du bac,  le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer a adressé aux enseignants une lettre pour les remercier de leur engagement auprès des élèves et leur exprimer sa confiance.

Sur Twitter, certains enseignants se sont montrés ironiques. Il faut dire que la publication de cette lettre de remerciement coïncide avec l’annonce du gel du point d’indice et du retour du jour de carence pour les fonctionnaires.

Les parents s’expriment aussi :

Et certains enseignants ne semblent pas du tout convaincus par la sincérité de la lettre…

1 commentaire sur "Les réactions mitigées des enseignants à la lettre de JM Blanquer"

  1. Prof_Atchoum  11 juillet 2017 à 10 h 26 min

    Quand je lis encore des messages comme le suivant : « majorité des reponses twitter parlent du point d’indice. La priorité ce sont nos enfants, pas votre salaire » (cf. tweet mal écrit de @JnJnut6, dont le compte est une ode au gouvernement en place), j’ai envie de répondre plusieurs choses :

    Madame, Monsieur, si vous êtes médecin, la priorité ce sont les malades, pas le prix de votre consultation.
    Madame, Monsieur, si vous êtes infirmier(ère), la priorité ce sont aussi les malades, pas votre salaire ni la revalorisation de vos gardes.
    Madame, Monsieur, si vous êtes ouvrier(ère) (ce dont je doute vu votre compte twitter de nanti(e)), la priorité c’est la productivité de la nation, pas la prise en compte de la pénibilité de votre travail.
    Madame, Monsieur, si vous êtes policier(ère), la priorité c’est la sécurité, pas la compensation financière pour vous faire caillasser en banlieue parisienne.
    Madame, Monsieur, si vous êtes pompier(ère), soyez volontaire, car la priorité c’est d’aider la société en coutant le moins cher possible.

    On pourrait faire une liste bien longue… D’ailleurs, relayer ce genre de tweets est-il pertinent ? On peut interroger cela, non ?
    Toujours est-il que la lettre de notre ministre est au mieux un bisou sur un gros bobo, au pire une caresse après la fessée. Ça part mal pour revaloriser le métier d’enseignant (et donc recruter au concours assez de candidats avec un niveau décent).Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous