Frédérique Vidal, une présidente d’université devenue ministre de l’Enseignement supérieur

Présidente d'université et enseignante-chercheuse, Frédérique Vidal a été nommée ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. Une première.

Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation / © UNS

Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation / © UNS

Une présidente d’université, enseignante-chercheuse, qui connaît donc bien l’Enseignement supérieur : Frédérique Vidal, qui dirigeait jusqu’ici l’UNS (Université Nice-Sophia-Antipolis), a été nommée mercredi à la tête du ministère de la rue Descartes, au sein du gouvernement d’Édouard Philippe.

« Un excellent signal adressé à la communauté universitaire » (CPU)

Frédérique Vidal devient la sixième ministre de plein exercice pour l’Enseignement supérieur et la Recherche (ESR), depuis Geneviève Fioraso (2012-2014). Jusqu’alors, ce portefeuille faisait l’objet d’un secrétariat d’Etat rattaché au ministère de l’Education nationale. Pour la première fois, le périmètre du ministère de l’ESR inclut l’Innovation, qui était jusqu’à présent confié au ministère de l’Économie.

Pour la Conférence des Présidents d’Université, qui salue sur son site la venue d’une nouvelle ministre issue de ses rangs, « la décision d’attribuer un Ministère de plein exercice à l’ESR, en leur adjoignant l’Innovation, domaine dans lequel les universités françaises jouent un rôle clé, est un excellent signal adressé à la communauté universitaire, aux femmes et hommes qui l’animent ».

Une longue carrière d’enseignante-chercheuse

Généticienne de la reproduction, Frédérique Vidal, 53 ans, a obtenu un doctorat en sciences de la vie à l’UNS, puis un DEA à l’Institut Pasteur, option virologie fondamentale. Elle a ensuite rejoint, en 1995, l’université de Nice en tant que maître de conférences, avant de devenir responsable des stages, directrice adjointe du magistère de pharmacologie, et professeure de sciences de la vie en 2004.

De 2005 à 2008, Frédérique Vidal dirigera le département des sciences de la vie de l’UNS, puis deviendra directrice adjointe de la faculté des sciences en 2007, et sera élue directrice de l’UFR de sciences en 2009, avant de finalement diriger l’UNS à partir de 2012. Selon 20 Minutes, son dernier « grand projet azuréen » est celui d’un campus étudiant à Cannes, qui devrait former de futurs scénaristes, ainsi que des professionnels du tourisme et des jeux vidéo.

Le dossier de la sélection à l’université

Enseignante-chercheuse depuis plus de 20 ans, Frédérique Vidal, qui s’intéresse à la génétique moléculaire, n’a jamais détenu de mandat politique, et fait ainsi partie des personnalités issues de la société civile rejoignant le nouveau gouvernement d’Edouard Philippe.

Frédérique Vidal a assisté, ce jeudi matin, à son premier conseil des ministres. Comme le note Le Monde, la nouvelle ministre de l’Enseignement supérieur est « attendue de pied ferme par la communauté universitaire », dans un contexte marqué par une augmentation des effectifs étudiants, et une polémique sur l’utilisation du tirage au sort à l’entrée des licences « saturées », qui ne devrait « pas manquer de mettre sur la table la sensible question de la sélection à l’université. »

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous