« Malaises » inexpliqués dans une école: 5 mois après, les élèves de retour dans leur établissement

logo AFP

Plus de 200 enfants de maternelle et primaire ont effectué mardi leur rentrée au sein de leur école d’origine, à Grand Bois, au Gosier (commune de la Grande-Terre), cinq mois après avoir dû l’évacuer suite à plusieurs malaises, liés à « des moisissures », a-t-on appris de la mairie et des parents d’élèves.

Les élèves de maternelle et primaire, qui ont passé le début de l’année dans d’autres établissements, ont pu réintégrer leur école suite à des opérations de « désinfection, désinsectisation », des « traitements anti chauve-souris », et des travaux de « peinture, et sur l’écoulement des eaux pluviales » a indiqué Jean-Pierre William, délégué aux affaires scolaires de la ville de Gosier.

Selon lui, les prélèvements ordonnés et effectués par l’ARS et Gwadair (chargée de la surveillance de la qualité de l’air) ont été « envoyés à un laboratoire de Brest » et ont permis d’identifier des « moisissures en nombre important, comme « cause » des malaises, car « très irritantes ». Il a promis « un suivi très rigoureux » après le retour des enfants.

Plusieurs parents interrogés par l’AFP se sont dits « soulagés » et « confiants », à l’image de Sylviane Thénard, représentante de la FAPEG (Fédération des associations de parents d’élèves de la Guadeloupe) du groupe scolaire de Grand Bois. « L’école est vraiment belle, multicolore », a-t-elle insisté.

« On n’a plus ces grandes traces de moisissures qu’on avait un peu partout », a-t-elle ajouté. « L’ARS nous a rassurés avec les prélèvements libératoires sur le nombre de moisissures, il y a eu beaucoup de corps de métiers qui ont travaillé dans l’école qui n’ont pas été malades donc je pense que, ça y est, l’école est guérie comme on dit ! ».

L’école de Grand Bois était fermée depuis le 9 décembre suite à de mystérieuses « émanations » ayant provoqué des « gênes respiratoires » chez certains élèves, enseignants et même parents d’élèves.

Les élèves avaient été redéployés dans cinq écoles de la commune et un service de transport scolaire avait été mis en place à partir de l’école de Grand Bois.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous