Bac 2017 : les sujets de philosophie tombés à Pondichéry

Le bac 2017 a débuté à Pondichéry. L’occasion de découvrir les sujets de philo proposés à l’étranger avant les épreuves de juin en France.

baccalauréat

© WavebreakmediaMicro – Fotolia

Le bac 2017, c’est dans moins de deux mois. Mais comme chaque année, les élèves du lycée français de Pondichéry ouvrent le bal des épreuves, dès avril.

Même si les sujets proposés du bac ne seront pas les mêmes en métropole, ceux tombés à Pondichéry sont pour les lycéens un bon moyen de s’entraîner au plus près des conditions réelles de l’examen.

Le 24 avril, les élèves de Pondichéry ont planché sur l’épreuve de philosophie. Du 25 au 28, auront lieu le reste des épreuves du bac général et STMG : anglais, maths, SVT, SES, physique-chimie, histoire-géographie et français (épreuve anticipée).

« Toute vérité est-elle bonne à dire ? (L)

En philo, les élèves de série L (pdf) ont planché pour le bac sur « Toute vérité est-elle bonne à dire ? » et « Suis-je le sujet de mon désir ? ». Un texte était aussi à analyser – extrait des « Propos sur les pouvoirs », d’Alain (1925), il aborde le thème, d’actualité en cette période d’élection présidentielle, du droit de vote.

Les sujets de la série ES (pdf) se penchait sur l’art, la loi et le bonheur. Les lycéens avaient ainsi le choix entre : « une société peut-elle se passer d’art ? » et « la loi suffit-elle à définir le juste ? ». Un texte de Descartes, extrait d’une lettre envoyée à la princesse Elisabeth de Bohème en 1645, était à analyser – il abordait la question du bonheur, des passions et de la raison.

De leur côté, les élèves de S ont planché sur « Vit-on en société pour satisfaire ses désirs ? », « La connaissance des êtres vivants implique-t-elle de les hiérarchiser ? », et sur l’extrait d’un texte de Descartes sur « La description du corps humain », centré sur la question de l’âme.

« Y a-t-il des techniques pour être heureux ? » (STMG)

Enfin, en série STMG (pdf), les lycéens de Pondichéry avaient le choix entre : « Y a-t-il des techniques pour être heureux ? » et « l’expérience se réduit-elle au vécu ? ». Comme texte à analyser, un extrait de l’ouvrage « Du mensonge à la violence » (1972) de Hannah Arendt, qui aborde le sujet de la désobéissance civile.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous