Une soirée « Espace, lieu d’utopies » organisée au CNES

À l'occasion de la sortie du n°14 de la revue Espace(s), le CNES organise une soirée en direct de son studio cosmique ce jeudi 20 avril à 18h.

Le CNES organise une soirée de lancement pour le n°14 de sa revue Espace(s) © CNES

Le CNES organise une soirée de lancement pour le n°14 de sa revue Espace(s) © CNES

Ce jeudi 20 avril à 18h se déroulera la soirée de lancement du numéro 14 de la revue Espace(s) au Studio Cosmique du siège du Centre national d’études spatiales (CNES). Espace(s) est la revue de création éditée par l’Observatoire de l’Espace, le laboratoire arts-sciences du CNES, consacrée aux arts visuels, à la littérature, à la poésie, à la musique, à l’architecture, au design et aux arts de la scène, qui entend se situer à l’avant-poste culturel de l’exploration spatiale. Le thème choisi de son 14e numéro est : « Espace, lieu d’utopies ».

À cette occasion, l’auteure et membre du comité de rédaction Karin Serres accueille auteurs, artistes et performances dans le Studio Cosmique. Film, lecture performée et entretiens décalés permettront d’explorer le thème de ce numéro. La soirée sera organisée en deux parties.

Le programme de la soirée

Au programme de la première partie : un entretien avec Gérard Azoulay, responsable de la rédaction, afin de comprendre la démarche particulière de la revue Espace(s) ; une lecture performée par l’auteur Charles Robinson de son texte qui traite de l’avatar comme moyen imparfait de pallier le manque affectif lors d’un long voyage spatial, « l’occasion d’une véritable réflexion sur les relations entre humains dans un futur où nous pourrons arpenter l’espace », nous apprend le communiqué de presse ; et la projection du film d’Eduardo Kac sur l’œuvre Télescope Intérieur, première œuvre réalisée dans l’Espace, par Thomas Pesquet, et les réactions en direct d’Hugues Marchal, professeur de littérature et de poésie à l’université de Lausanne.

Dans la seconde partie, il sera proposé une rencontre avec Gaëlle Obiégly, auteure du texte Trop puissant, qui imagine comment une société de Terriens peut apprendre à vivre sur une nouvelle planète suite à un accident d’avion anormal ; une découverte du travail plastique de l’artiste Théodora Barat, qui mène une réflexion autour des formes construites par l’ingénierie spatiale ; enfin, un entretien avec Renaud Buénerd, pour les Editions du Chemin de Fer qui se sont vues offrir une carte blanche dans ce dernier numéro d’Espace(s).

À la fin de chaque partie, un temps d’échange entre les intervenants et le public sera organisé.

À découvrir au siège du CNES le 20 avril à 18h, entrée libre sur inscription.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous