Mélenchon veut recruter 60 000 enseignants et augmenter leur salaire

Jean-Luc Mélenchon, candidat de la France Insoumise à la Présidentielle 2017, souhaite recruter 60 000 enseignants supplémentaires pendant le quinquennat.

Jean-Luc Mélenchon en conférence de presse le 6 mars 2017 - © chaîne YouTube Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon en conférence de presse le 6 mars 2017 – © chaîne YouTube Jean-Luc Mélenchon

Après l’université gratuite, l’école gratuite. S’il est élu Président de la République le 7 mai, Jean-Luc Mélenchon, le candidat de La France Insoumise, souhaite « une rentrée 2017 100% gratuite », a déclaré son porte-parole de l’éducation Paul Vannier, enseignant et co-auteur du Manifeste pour l’école de la Sixième République, en conférence de presse le 14 avril relate l’AFP.

Une mesure qui passerait par « une loi rectificative pendant l’été ». Seront concernés les manuels, les sorties scolaires, des fournitures sans marque, la cantine et le périscolaire, ce qui coûtera 5,2 milliards d’euros chaque année, avec « une montée en charge progressive ».

En terme d’effectifs, 60 0000 recrutements d’enseignants sont prévus pendant le quinquennat. 5 000 seront affectés au dispositif « plus de maîtres que de classes », prioritairement en CP et CE1. Il est aussi prévu de ne pas dépasser 20 élèves par classe en éducation prioritaire, de recruter 8 000 conseillers principaux d’éducation, 6 000 médecins, infirmiers et psychologues scolaires, un plan de recrutement d’urgence de surveillants et un plan de titularisation d’auxiliaires de vie scolaire. Les enseignants verront leur salaire revalorisé de 7%.

Abroger la réforme du collège

Paul Vannier a affirmé que la réforme du collège sera abrogée « dès cet été » : « Revenir au cadre antérieur ne sera pas si complexe ».  En primaire, les élèves conserveront 4,5 jours de classe par semaine, mais reviendront à 26 heures (au lieu de 24 depuis 2008), dont 3h30 d’activités artistiques et sportives gratuites et obligatoires, assurées par des professeurs dédiés. Les professeurs des écoles auront, eux, 1h30 de temps « autogéré ».

Il est aussi question de « faire de la cantine un lieu clé d’éducation et de convivialité » en instaurant « une pause méridienne d’1h30 permettant une véritable coupure et un repas sans stress avec un encadrement qualifié », « garantir la gratuité des cantines utilisant des produits locaux, issus de l’agriculture paysanne et biologique et proposant plusieurs possibilités de menus » et « faire des cantines le lieu d’une authentique éducation à l’alimentation en formant et associant les personnels des collectivités territoriales ».

L’instruction sera obligatoire de 3 à 18 ans et la culture artistique sera mise en avant avec l’ouverture de « 5000 classes à projet artistique associant enseignants, artistes et professionnels de la culture » et « le passage de 100 à 300 résidences d’artistes dans les écoles et collèges ». Le nombre des classes à horaires aménagées sera quant à lui « multiplié par trois ».

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous