Loi travail: davantage d’élèves absentéistes en mars 2016 (étude)

logo AFP

L’absentéisme dans les établissements du second degré a connu « une hausse exceptionnelle » au mois de mars 2016, « imputable aux grèves et manifestations » contre la loi travail, selon une note du ministère de l’Education nationale publiée vendredi.

Globalement, 4,5% des élèves des collèges et lycées publics ont eu en moyenne quatre demi-journées ou plus d’absences non justifiées par mois lors de l’année scolaire 2015-2016 et sont considérés comme absentéistes, selon la note de la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (Depp).

Ce taux augmente habituellement tout au long de l’année. En mars 2016, il a atteint 20,1% dans les lycées professionnels (3,8 points de plus que l’année précédente) et 10,6% dans les lycées généraux et technologiques (2,8 points de plus), en raison de la contestation de la loi travail. Dans les collèges, le taux d’absentéisme s’est établi en moyenne à 2,8%, avec un pic à 4,4% en mars.

Le taux d’absentéisme est très variable selon les établissements. La moitié des élèves absentéistes étaient scolarisés dans 10% des établissements.

Les élèves perdent en moyenne 6,4% de temps d’enseignement en raison de leurs absences, justifiées ou pas.

L’absentéisme « lourd », à partir de dix demi-journées d’absences non justifiées par mois, reste aux alentours de 1% des élèves.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous