Attaque « terroriste » de Londres: 3 lycéens de Concarneau blessés (Quai d’Orsay)

logo AFP

Trois élèves du lycée Saint-Joseph de Concarneau, qui se trouvaient en voyage scolaire outre-Manche, figurent parmi les blessés de l’attaque survenue mercredi à Londres, a annoncé le Quai d’Orsay dans un communiqué.

Le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault assure « les familles de nos compatriotes concernés de son soutien dans ce moment difficile », selon ce communiqué du porte-parole du Quai.

« Solidarité avec nos amis britanniques terriblement frappés, plein soutien aux élèves français blessés, à leurs familles et leurs camarades », a déclaré le Premier ministre Bernard Cazeneuve sur Twitter.

Une attaque « terroriste » a fait au moins un mort et plusieurs blessés graves à Londres, où un homme a lancé sa voiture sur la foule devant le Parlement avant de poignarder un policier et d’être blessé par la police.

L’attaque a eu lieu en début d’après-midi devant le Parlement de Westminster, en plein coeur de Londres, où la Première ministre Theresa May venait de s’exprimer devant les députés.

Selon plusieurs témoins, l’assaillant présumé a d’abord renversé plusieurs piétons sur le pont de Westminster menant au Parlement et à Big Ben. La BBC a fait état de « quatre à douze personnes blessées », dont certaines ont été rapidement traitées sur le pont, fermé à la circulation.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous