Académie franco-allemande pour l’industrie du futur: un million d’euros débloqué

logo AFP

Le secrétaire d’État à l’Industrie, Christophe Sirugue, a annoncé mercredi à Saint-Etienne une première dotation gouvernementale d’un million d’euros à l’Académie franco-allemande pour l’industrie du futur, dont le financement doit mobiliser 12 millions d’euros en cinq ans.

S’exprimant à l’issue d’une visite du centre de formation sous statut salarié de l’École des Mines, l’ISTP, il a salué un « projet d’avenir destiné à faire travailler ensemble des chercheurs français et allemands sur la recherche fondamentale et l’innovation ainsi que la création de programmes de formation ».

Berlin « devrait à son tour prochainement abonder » ce premier financement, a ajouté le représentant de l’Etat.

Cinq projets de recherche ont déjà été lancés par cette Académie hors-les-murs, qui associe l’université technique de Munich (TUM) et l’Institut Mines-Télécom (IMT). Ce dernier regroupe une douzaine d’écoles d’ingénieurs de l’Hexagone dont l’école des Mines de Saint-Etienne.

Les projets concernent notamment les domaines « des cyberarchitectures sécurisées et des coopérations interconnectées », selon le secrétariat d’Etat à l’industrie.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous