Mélenchon veut des menus sans viande dans les cantines scolaires

logo AFP

Jean-Luc Mélenchon propose des menus sans viande dans les cantines scolaires, pour répondre à la fois à des questions religieuses et écologiques, explique le candidat de La France insoumise dans l’émission « Au Tableau » qui sera diffusée sur C8 dimanche.

Dans cette émission qui confronte quatre des cinq candidats les mieux placés à une « classe » d’élèves de 8 à 12 ans, un garçon explique au candidat de la gauche de la gauche qu’il ne trouve « pas normal » de ne pas avoir une autre viande pour remplacer le porc dans sa cantine.

« Bah t’as pas de viande, tu peux t’en passer. Y’a pas besoin de manger de la viande tout le temps », répond M. Mélenchon dans l’émission visionnée par l’AFP. « Quand j’étais gamin, une grande partie de mes copains mangeaient pas de porc, à cause de leur religion », explique le candidat, qui a passé les dix premières années de sa vie au Maroc.

« Mais après, il faut trouver ce qui permet à tout le monde de vivre bien ensemble, sinon on en finit plus », poursuit le candidat.

« Donc moi j’aimerais qu’il y ait des menus végétariens, des menus sans viande parce que la viande ça apporte une chose dont on a besoin ce sont des protéines », explique M. Mélenchon à son jeune auditoire.

« Les protéines on peut les avoir autrement que par de la viande, vous avez tous intérêt à le faire les petits. Parce que dans votre monde, si vous continuez comme on est en train de le faire là, ça va mal finir, parce que les élevages massifs des bêtes qui donnent la viande, ça provoque des dégâts considérables sur la planète ».

Le candidat laisse entendre que ces menus sans viande pourraient être les seuls servis, sans préciser si ce serait certains jours ou tous les jours. « Quand on est à l’école, s’il y a un problème, allez clac, menu végétarien pour tout le monde », dit-il dans cette nouvelle émission qui confronte les candidats à des questions d’enfants.

La question des « menus de substitution », sans porc, a agité la classe politique française ces derniers mois, avec des responsables FN ou LR comme Nicolas Sarkozy qui défendent leur suppression, souvent au nom d’économies budgétaires.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous