Retraites, travail, école: Macron avance un calendrier de réformes

logo AFP

Emmanuel Macron, candidat à l’élection présidentielle, a évoqué mercredi un calendrier de réformes, avec un premier semestre consacré à celles du travail, du chômage et de l’école, tandis que celle des retraites pourrait être mise en oeuvre sur un ou deux quinquennats.

« Ce que mon projet porte, c’est un ensemble de (…) réformes de court terme qui sont à faire de manière urgente et prioritaire », a expliqué le candidat d’En Marche! sur France 2.

En cas de succès au scrutin présidentiel, « la réforme du marché du travail, la simplification de notre droit du travail pour donner plus de place au dialogue social dans l’entreprise, la réforme du chômage et de la formation professionnelle (…) la réforme de l’école (…), celles-là se feront rapidement », a-t-il assuré.

« Ma volonté, c’est qu’elles puissent être présentées, votées, commencées à être appliquées dans le premier semestre du quinquennat », a poursuivi M. Macron.

« La réforme des retraites, elle doit prendre du temps », a en revanche précisé le candidat, la plaçant parmi les réformes qui peuvent mettre « 5 à 10 ans à commencer à être mises en oeuvre ».

« Elle sera concertée, transpartisane, et elle sera posée dans les premiers mois », a-t-il également promis.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous