L’islamologue Hani Ramadan pas bienvenu dans un groupe scolaire musulman

logo AFP

La direction d’un établissement scolaire musulman de la région lyonnaise a décidé d’annuler la venue de l’islamologue suisse controversé Hani Ramadan, a-t-on appris mercredi auprès de l’établissement.

Hani Ramadan, frère du non moins polémique Tariq Ramadan et petit-fils du fondateur des Frères musulmans égyptiens, devait venir animer une rencontre au groupe scolaire Al-Kindi de Décines sur le thème « Comment mettre Dieu au centre de sa vie », rapporte Le Progrès qui a révélé l’information.

« Cette rencontre a été annulée », a juste répondu sans plus de détails l’établissement scolaire, interrogé par l’AFP.

Selon le quotidien régional, la direction de cet établissement privé (reconnu par l’Etat) met en avant que ce débat avait été organisé de manière indépendante par une association d’anciens élèves.

Ces derniers mois, plusieurs conférences d’Hani Ramadan ont été annulées en France, comme à Roubaix fin janvier ou à Nîmes en septembre.

A Nîmes, la municipalité Les Républicains avait même pris un arrêté pour interdire l’événement, estimant que M. Ramadan était « coutumier des prises de paroles qui vont à l’encontre des valeurs de la République ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous