La fonction publique ne peut s’exonérer de diversité dans ses administrations et écoles (rapport)

logo AFP

Un rapport, qui doit être remis au Premier ministre Bernard Cazeneuve jeudi à Strasbourg, demande à la fonction publique d’encourager la diversité, aussi bien dans ses administrations que dans ses écoles de formation.

« Les administrations n’interviennent qu’en bout de chaîne dans un processus social et éducatif qui conduit à reproduire les inégalités », déclare le rapporteur, Olivier Rousselle, conseiller d’État, dans ce texte. Il souligne notamment la sous-représentation des « descendants d’immigrés » dans la fonction publique.

« Si la fonction publique hérite d’inégalités existant par ailleurs, elle les accentue parfois et ne peut se dédouaner de sa responsabilité à cet égard », ajoute-t-il en formulant une série de recommandations.

Parmi elles: le recueil et le traitement de « données relatives au contexte des candidats et des admis aux concours » afin de dresser un meilleur état des lieux de la diversité. Une proposition identique avait fait l’objet d’un amendement au projet de loi sur l’égalité et la citoyenneté.

Le rapport propose également que les écoles et les administrations explicitent plus clairement les compétences recherchées pour les concours, et favorisent l' »égal accès aux classes préparatoires intégrées sur tout le territoire ».

Il suggère aussi de « personnaliser » la formation et « d’adapter le rythme et le contenu de la formation afin de diminuer les risques d’inégalités de traitement entre élèves en fonction de critères objectifs (âge, situation familiale, handicap) ».

Concernant les écoles, le rapport recommande également de « développer le tutorat ».

Il suggère par ailleurs au gouvernement de « s’inspirer du modèle britannique » pour élaborer une « charte du recrutement dans la fonction publique », comportant notamment le rappel des règles existantes et les procédures minimales à respecter en matière de recrutement.

M. Rousselle avait été chargé par le Premier ministre d’une mission visant à accompagner les 75 écoles de service public (ESP) qui recrutent et forment les fonctionnaires dans l’élaboration des programmes d’action favorisant la diversité.

Le Premier ministre présentera jeudi à Strasbourg les principales mesures pour renforcer la diversité dans la fonction publique en présence de la ministre de la fonction publique Annick Girardin et de 300 élèves de l’École nationale d’administration (ENA), de l’institut régional d’administration de Metz (IRA), de l’institut de préparation à l’administration générale de Strasbourg (IPAG) et de l’École supérieure du professorat de Strasbourg (ESPE).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous